Famille - Enfants, Humeurs d'été

Kids / Questions de rentrée : machine à écrire & lunettes

28 août 2014
machine à écrire

Hellooo !

J’en ai une bien bonne à vous raconter. Dans la famille des grandes questions du moment, demandez-moi la machine à écrire. Figurez-vous que la perception de cet outil par mes enfants est un peu… particulière.

Comme nous parlions à table hier soir de cet instrument néandertalien, Doux mari a demandé aux enfants de quelle façon ils imaginaient une machine à écrire.

Pour vous expliquer simplement la chose, je vous fais un mix des réponses de Petit Loup et de Choupette, cela vaut son pesant de cacahuètes…

 

mchaine à écrire ancienne

 

LA MACHINE A ÉCRIRE

vue par mes enfants

Δ   Ben, elle a une antenne… ou peut-être que non, pour pouvoir recevoir des messages.

Δ   Et puis aussi, quand on a fini d’écrire, elle envoie tout à l’imprimante.

Δ   Elle a un écran, mais en bas des touches…. euh…  attention, des touches d’Époque. D’époque comme au Moyen-Âge, quoi.

Vous voulez dire, les enfants, qu’on se servait de machines à écrire au Moyen-Âge ? Comme, par exemple, vers le XIIè, XIIIè siècle, c’est ça ?

Euh… ben oui, c’est ça.

Bref.

On a jamais été aussi proche de l’ordinateur.

(Ils étaient top connectés, au Moyen-Age, entre deux guerres, ne trouvez-vous pas ?)

Voilà ! Nos enfants peuvent faire correctement leur rentrée, tout est en place dans leur petite tête. Soyons rassurés. ^^

Et sinon, demain vendredi, c’est rendez-vous ophtalmo pour les kids. Non qu’ils aient besoin de lunettes – du moins, je ne le pense pas – , mais c’est juste une bonne résolution en vue de la rentrée… Vérifier les yeux des loulous avant la grande section pour l’un et le CE1 pour l’autre.

Choupette m’a déjà annoncé la couleur : elle veut des lunettes, c’est à la mode. Comprendre : un nombre croissant de cousins en porte ; elles leur donne une allure vraiment cool.

Je pense que ma Choupette voudrait des lunettes un peu comme ça, bien visibles… Vous voyez, super chic-retro-années 70 :

lunettes années 70

Je vais donc croiser les doigts pour que la Miss ne réponde pas n’importe quoi pendant la séance. Je commence à la connaître (comme si c’était ma fille ^^) : si elle a en tête quelque chose, elle devrait tenter au dernier moment une négociation d’enfer. Comme se mettre à plisser les yeux pour faire plus vrai. Genre Actor Studio, vous imaginez…

Non mais c’est quoi ces idées folles ? Je les redoutais, moi, les lunettes, à l’époque ! J’appréhendais les contrôles de la vue une fois par an. Bon, l’ophtalmo doit avoir l’habitude des kids version 2014. Je vais le laisser gérer la situation et n’intervenir qu’en cas d’urgence. ;)

Ah oui… Avant de vous quitter, j’allais oublier  : qui dit rentrée dit école, qui dit école dit TOBOGGAN… (logique, non ?)
Je vous conseille d’aller voir un toboggan anglais datant de 1922. Les images sont visibles ici, sur le site de La boîte Verte, et elles sont tout à fait adorables, avec les enfants photographiés les uns derrière les autres !

ancien toboggan

Voilà, c’était un billet « en vrac », un billet-fouilli assumé (il en faut, parfois…) !

Bonne rentrée,

Nathalie

L’heure d’été, blog féminin Lifestyle, mode, famille, coups de cœur, arts et création, la tête dans les nuages !

 

 

loading Kids / Questions de rentrée : machine à écrire & lunettes Rendez-vous sur Hellocoton !
Déco & Design

Déco / Bleu vacances

27 août 2014
deco bleu

© Crédit photo   /   River Oak Studio

C’est bientôt la rentrée… Vous imaginez bien que Perrette, ma petite shoppeuse virtuelle, qui s’invite de temps en temps dans le blog, a déjà des idées en tête d’objets qui lui feraient plaisir.

Aujourd’hui, Perrette va vous parler Déco en images, parce que, tout simplement, elle adore ça. Cerise sur le gâteau, la Miss a une autorisation de lèche-vitrine illimitée, contrairement à moi, qui préfère garder le porte-monnaie semi-fermé, dans l’idée de garder quelques sous pour de futures vacances ! ^^

Trêve de papotage : plongeons directement dans la déco à base de bleu et de turquoise, afin de retourner quelques instants au cœur des vacances estivales.

- Pour les nouveaux, Perrette choisit ce qu’elle veut et n’est pas démarchée pour cela. Elle n’est pas belle, la vie ?

- Pour les autres emplettes, c’est par-là, par exemple : clic-clic !

 

deco

 

Déco / Bleu vacances

 

 

deco turquoise bleu

Fauteuil Acapulco bascule  / Drap de plage Soledad /

Affiche Sempé Image Republic/ Coussin rectangulairePetit Pan

Clic-Clic : la suite, c’est ici !

loading Déco / Bleu vacances Rendez-vous sur Hellocoton !
Lifestyle

Un soir à La Grande Plage

24 août 2014
grande plage biarritz

La grande plage de Biarritz, c’est un immense kaléidoscope.

Mille et une petites touches de couleurs formant un paysage harmonieux, chatoyant. Une ambiance relaxante et paisible sur le sable doré par le soleil, à côté de vagues énergiques et tonifiantes. Elles vous rappellent vite qu’elles peuvent faire de vous un rouleau de Printemps, si vous ne prenez pas garde à l’ampleur de leur force.

Comme chaque bon moment passé près de la mer, on garde toujours un précieux souvenir de cette frontière terre-mer au fond de la poche, quand on quitte le Sud-Ouest pour remonter en Île de France.

La grande plage – Biarritz

Biarritz grande plage

//

Pour mes enfants, la grande plage, c’est en premier lieu, s’amuser avec les vaguelettes du bord de l’eau, rire aux éclats (de chocolat) avant de commencer le vrai grand bain.
◊  Jouer au chat et à la souris avec l’Océan et se demander qui va gagner.
◊  Avancer, avancer… avancer encore un peu. Braver les doux clapotis qui caressent le sable et qui chatouillent les pieds des choupinets, pour mieux les amadouer.
◊  Finalement, comme tout enfant qui se respecte, oublier qu’il y a toujours une vague, plus grosse que les autres, qui arrive subrepticement. Et celle-là, croyez-moi, elle vous mouille entièrement, comme le loup croque la brebis (basque, évidemment).

C’est là, uniquement, que l’aventure de la baignade peut réellement commencer. Avec ou sans Moray, mais toujours avec un Papa aux côtés des petits aventuriers du dimanche, histoire de ne pas perdre les presque-héros-des-océans. (Mais que fait donc la Maman, pendant ce temps ? Surveillant de trop près ses poussins, elle se fait elle-même surprendre par les vagues et tombe parfois plus vite que ses enfants. Chuuut !)

Biarritz et sa Grande plage, c’est aussi revenir en soirée admirer l’océan de nouveau avant la nuit, en se contentant cette fois de l’apercevoir depuis la promenade. Regarder les derniers baigneurs grappillant quelques minutes à une journée qui s’étire. Bavarder en jetant un regard aux joyeux groupes d’amis assis sur le sable. Profiter enfin tout simplement du moment présent. Contempler le ciel rougeoyant qui embrasse une dernière fois l’eau cuivrée, avant de lui donner rendez-vous pour le lendemain.

Il y a deux semaines, je n’ai pas résisté à l’idée de préparer un petit gif animé. J’ai tout simplement capturé un peu d’océan atlantique en images grâce à mon téléphone (non, je n’ai pas baigné mon téléphone dedans… Non non, je n’ai pas non plus pris le risque d’emmener mon bel appareil photo à la plage : l’objectif n’aime pas les embruns… Pas du tout ^^), avant de les rassembler pour les publier de manière animée.

…. Et puis je suis repartie profiter des enfants et du soleil en oubliant quelques jours le blog et ce billet.

C’est mignon de retrouver ce soir les grains de sable de la côte atlantique, une fois les valises rangées. Une bouffée d’air marin refait surface. Ne manquent plus que les mouettes. En direction de Paris, on en trouve nettement moins que dans le Sud-Ouest, allez savoir pourquoi. ^^

A peine les vacances terminées, Doux Mari et moi vivons encore un peu dans les souvenirs du soleil se reflétant dans l’eau. Nous rêvons déjà de jolis moments en famille ou en amoureux (nous avons découvert un sublime restaurant coup de cœur, il faut absolument que je vous en parle prochainement)
Nous rions de notre addiction aux moment ‘à part’, car nous commençons déjà à penser à l’année 2015, la belle année où nous fêterons nos dix ans de mariage.
Nous nous plaisons à regarder des cartes du monde et à nous demander où nous aimerions passer quelques jours. Notre cœur balance entre tellement d’endroits… Si nous nous écoutions, nous embarquerions pour les quatre coins de la planète. Mais si nous regardons un instant notre tirelire, un vrai choix s’impose !
Quoi qu’il en soit, l’idée même de planifier des vacances en amoureux nous plaît beaucoup. Nous espérons seulement qu’un certain volcan islandais ne se réveillera pas comme en 2010… année où nous avons failli – je dis bien failli – partir à New-York. Juste avant que notre vol soit annulé. Je vous assure, je me souviens encore de ce jour de Printemps où nous prenions un verre avec des amis dans un café, tout près des Buttes Chaumont. Nous leur disions que nous commencions à nous demander si nous devions ou non boucler nos valises. La bonne blague. Vous avez d’ailleurs vu que le petit frère d’Eyjafjöll est en train de quitter les bras de Morphée ? Ah non, pas question. Si Bardarbunga doit se réveiller, qu’il le fasse maintenant… ou qu’il se taise à jamais. ^^

Je vous souhaite une très belle fin de mois d’août, tout en douceur. ( It’s, oh, so quiet, It’s, oh, so still… entendez-vous la chanson de Björk ?)

Bonnes journées d’été,

Nathalie

 

 L’heure d’été, blog féminin lifestyle, mode, famille, humeurs, arts, création, photos… tout en douceur

 

loading Un soir à La Grande Plage Rendez-vous sur Hellocoton !
Lifestyle

Les belles fêtes d’Espelette

7 août 2014
fetes espelette danse

Les journées à Biarritz sont faites d’inspiration…  et de cornets de glaces à volonté. Quel plaisir de n’avoir pas d’impératifs. Le programme de ces vacances a le bon goût d’être flexible et léger. Un peu de plage, une pincée de piscine remplie d’eau de mer, un grand saupoudrage de promenades en direction Rocher de la Vierge, de la grande plage ou du Phare… sans oublier deci-delà des petits tours dans les savoureuses terres du Pays basque. Nous sommes chanceux, le temps nous permet de nous en donner à cœur joie.

Le week-end dernier nous a conduits jusqu’au très agréable village d’Espelette. Il faut dire que ce village est pour ainsi dire à côté de notre lieu de vacances. 20-30 minutes de voiture, pas plus et vous voilà transportés dans LE village qui nous fournit en délicieux poivre de table toute l’année.

Samedi était un jour particulier à Espelette : les rues étaient en fête, comme chaque année au cœur de l’été.

Une ribambelle d’enfants, tous plus talentueux les uns que les autres, est venue danser au milieu des passants. Des petits garçons, de blanc et de rouge vêtus, maniaient le bâton comme de vrais jongleurs ; les fillettes, quant à elles, véritables libellules, tournaient et dansaient, aussi légères que l’air. Gaiement, elles virevoltaient inlassablement, dessinant dans l’air des cercles et des ellipses de la pointe des pieds. Les riverains et les touristes prenaient le temps de regarder ce spectacle attendrissant… Choupette et Petit loup n’étaient d’ailleurs pas les derniers des spectateurs. Au cours de la matinée à Espelette, ils se mettaient souvent à sautiller dans les rues du centre. Des fois que l’art des danses traditionnelles puisse immédiatement investir leur corps par magie. Sait-on jamais.

Si vous passez par Espelette et que vous êtes comme nous, c’est-à-dire gourmands, vous pouvez réserver une table au restaurant Euzkadi -285 Karrika Nagusia – (profitez-en pour regarder sa jolie façade pimentée, elle vaut le coup d’œil). Nous y mangeons à chaque fois un excellent axoa de veau. Ce plat n’est certes pas très présentable (les petits bouts de viande coupée n’ont pas une allure très nouvelle cuisine), mais c’est un régal. (Ah oui, je ne vous ai pas évoqué leur sangria. Excellente sangria, mes amis ! ^^ )
Cerise sur le gâteau, les serveurs sont adorables et particulièrement Kids friendly. Bon moment en vue !
NB. Le petit plus : tentez d’arriver tôt. La salle, de type auberge, est grande… et donc bruyante quand toutes les tables sont prises.
Quelques photos viennent de ce restaurant, en particulier les dernières images. Je n’ai pas résisté à vous montrer leurs belles conserves de cerises et de légumes au vinaigre. Sympathique, n’est-ce pas ?

fete espelette

 Fêtes espelette pays basque

fetes Clic-Clic : la suite, c’est ici !

loading Les belles fêtes dEspelette Rendez-vous sur Hellocoton !
Lifestyle

Dessine-moi une carte !

3 août 2014
they-draw-and-travel

Vous savez désormais où trouver abondance de recettes illustrées… Voici maintenant le tour des cartes tout autour du monde (tadaa, voilà donc ce que j’évoquais à demi-mot à la fin de mon dernier billet).

Avec They Draw and Travel (c’est ici, clic-clic), le même concept enthousiasmant tout en illustrations est décliné, avec autant bonheur : des talents divers sont regroupés dans le but de monter un site et de publier ensuite un livre (si je ne me souviens bien de mes promenades sur le Net, il se nomme Maaaps, de A. Watanabe)

Maaaps by Aunyarat Watanabe

Vous l’avez deviné, l’ingénieux duo Nate Padavick / Salli Swindell est encore à la tête de cette joyeuse idée.

D’Osaka à Kyoto, en passant par Istanbul, Les Bermudes ou encore Saint-Sébastien, prenez votre globe sous le bras et débutez un joli voyage !

+

they-draw-and-travel

+

Je vous invite à jeter un coup d’œil à cette collection d’endroits… Les artistes ont eu carte blanche pour mettre en valeur leur vision d’un lieu qui leur tenait à cœur.

Le résultat se décline en multiples camaïeux de couleurs, mais surtout en interprétations diverses de l’essence de chaque ville dessinée. Les auteurs mettent en exergue ce qu’ils trouvent de plus saisissant dans les lieux qu’ils évoquent.

Clic-Clic : la suite, c’est ici !

loading Dessine moi une carte ! Rendez-vous sur Hellocoton !
Gourmandises

Dessine-moi une recette !

31 juillet 2014
recette illustree dessin

Un coucou gourmand du Pays basque !

Nous sommes en mode vacances biarrotes : comprenez châteaux de sable, vagues, promenades et apéritifs à base de sangria – pour les grands seulement, au grand désespoir de notre Petit Loup de 5 ans. Les enfants s’amusent comme des fous… ils n’ont que bien peu conscience des dangers de la baignade, malgré les 1001 recommandations que nous avons pu leur donner. Doux mari et moi les surveillons comme le lait sur le feu. Cela dit tout va bien : les éclats de rire se succèdent. Nous évoluons dans un cadre gai et tendre à la fois… qui avait déjà bellement commencé côté campagne la semaine dernière.

+

Avec l’été, qui appelle les bons moments passés autour de la table, je me dis que vous pouvez être intéressés par quelques recettes joliment illustrée. Je vous conseille donc d’aller faire un tour du côté de « They Draw and Cook » (Youhouhhh, regardez par-ici ! ;) ).

Ce recueil de recettes numérique (qui a par ailleurs le bon goût d’exister aussi en version papier) a été imaginé il y a quatre ans par deux illustrateurs : Nate Padavick et Salli Swindell. C’est mignon, frais et très amusant.

Comme ce joli site regroupe les recettes de différents artistes, le style des dessins est, de fait, particulièrement éclectique. C’est d’ailleurs ce qui renforce la richesse de cette proposition. J’aime l’idée que plusieurs styles s’y mêlent. Le ton est toujours joyeux et l’on a envie d’encadrer nombre de ces jolies recettes.

Ah oui, soyez prévenu(e)s : ces jolies images donnent faim… mais ceci est une autre histoire !

+

They Draw and Cook / recettes illustrées

recette dessin

Clic-Clic : la suite, c’est ici !

loading Dessine moi une recette ! Rendez-vous sur Hellocoton !