Lifestyle

Les belles fêtes d’Espelette

7 août 2014
fetes espelette danse

Les journées à Biarritz sont faites d’inspiration…  et de cornets de glaces à volonté. Quel plaisir de n’avoir pas d’impératifs. Le programme de ces vacances a le bon goût d’être flexible et léger. Un peu de plage, une pincée de piscine remplie d’eau de mer, un grand saupoudrage de promenades en direction Rocher de la Vierge, de la grande plage ou du Phare… sans oublier deci-delà des petits tours dans les savoureuses terres du Pays basque. Nous sommes chanceux, le temps nous permet de nous en donner à cœur joie.

Le week-end dernier nous a conduits jusqu’au très agréable village d’Espelette. Il faut dire que ce village est pour ainsi dire à côté de notre lieu de vacances. 20-30 minutes de voiture, pas plus et vous voilà transportés dans LE village qui nous fournit en délicieux poivre de table toute l’année.

Samedi était un jour particulier à Espelette : les rues étaient en fête, comme chaque année au cœur de l’été.

Une ribambelle d’enfants, tous plus talentueux les uns que les autres, est venue danser au milieu des passants. Des petits garçons, de blanc et de rouge vêtus, maniaient le bâton comme de vrais jongleurs ; les fillettes, quant à elles, véritables libellules, tournaient et dansaient, aussi légères que l’air. Gaiement, elles virevoltaient inlassablement, dessinant dans l’air des cercles et des ellipses de la pointe des pieds. Les riverains et les touristes prenaient le temps de regarder ce spectacle attendrissant… Choupette et Petit loup n’étaient d’ailleurs pas les derniers des spectateurs. Au cours de la matinée à Espelette, ils se mettaient souvent à sautiller dans les rues du centre. Des fois que l’art des danses traditionnelles puisse immédiatement investir leur corps par magie. Sait-on jamais.

Si vous passez par Espelette et que vous êtes comme nous, c’est-à-dire gourmands, vous pouvez réserver une table au restaurant Euzkadi -285 Karrika Nagusia – (profitez-en pour regarder sa jolie façade pimentée, elle vaut le coup d’œil). Nous y mangeons à chaque fois un excellent axoa de veau. Ce plat n’est certes pas très présentable (les petits bouts de viande coupée n’ont pas une allure très nouvelle cuisine), mais c’est un régal. (Ah oui, je ne vous ai pas évoqué leur sangria. Excellente sangria, mes amis ! ^^ )
Cerise sur le gâteau, les serveurs sont adorables et particulièrement Kids friendly. Bon moment en vue !
NB. Le petit plus : tentez d’arriver tôt. La salle, de type auberge, est grande… et donc bruyante quand toutes les tables sont prises.
Quelques photos viennent de ce restaurant, en particulier les dernières images. Je n’ai pas résisté à vous montrer leurs belles conserves de cerises et de légumes au vinaigre. Sympathique, n’est-ce pas ?

fete espelette

 Fêtes espelette pays basque

fetes Clic-Clic : la suite, c’est ici !

loading Les belles fêtes dEspelette Rendez-vous sur Hellocoton !
Lifestyle

Dessine-moi une carte !

3 août 2014
they-draw-and-travel

Vous savez désormais où trouver abondance de recettes illustrées… Voici maintenant le tour des cartes tout autour du monde (tadaa, voilà donc ce que j’évoquais à demi-mot à la fin de mon dernier billet).

Avec They Draw and Travel (c’est ici, clic-clic), le même concept enthousiasmant tout en illustrations est décliné, avec autant bonheur : des talents divers sont regroupés dans le but de monter un site et de publier ensuite un livre (si je ne me souviens bien de mes promenades sur le Net, il se nomme Maaaps, de A. Watanabe)

Maaaps by Aunyarat Watanabe

Vous l’avez deviné, l’ingénieux duo Nate Padavick / Salli Swindell est encore à la tête de cette joyeuse idée.

D’Osaka à Kyoto, en passant par Istanbul, Les Bermudes ou encore Saint-Sébastien, prenez votre globe sous le bras et débutez un joli voyage !

+

they-draw-and-travel

+

Je vous invite à jeter un coup d’œil à cette collection d’endroits… Les artistes ont eu carte blanche pour mettre en valeur leur vision d’un lieu qui leur tenait à cœur.

Le résultat se décline en multiples camaïeux de couleurs, mais surtout en interprétations diverses de l’essence de chaque ville dessinée. Les auteurs mettent en exergue ce qu’ils trouvent de plus saisissant dans les lieux qu’ils évoquent.

Clic-Clic : la suite, c’est ici !

loading Dessine moi une carte ! Rendez-vous sur Hellocoton !
Gourmandises

Dessine-moi une recette !

31 juillet 2014
recette illustree dessin

Un coucou gourmand du Pays basque !

Nous sommes en mode vacances biarrotes : comprenez châteaux de sable, vagues, promenades et apéritifs à base de sangria – pour les grands seulement, au grand désespoir de notre Petit Loup de 5 ans. Les enfants s’amusent comme des fous… ils n’ont que bien peu conscience des dangers de la baignade, malgré les 1001 recommandations que nous avons pu leur donner. Doux mari et moi les surveillons comme le lait sur le feu. Cela dit tout va bien : les éclats de rire se succèdent. Nous évoluons dans un cadre gai et tendre à la fois… qui avait déjà bellement commencé côté campagne la semaine dernière.

+

Avec l’été, qui appelle les bons moments passés autour de la table, je me dis que vous pouvez être intéressés par quelques recettes joliment illustrée. Je vous conseille donc d’aller faire un tour du côté de « They Draw and Cook » (Youhouhhh, regardez par-ici ! ;) ).

Ce recueil de recettes numérique (qui a par ailleurs le bon goût d’exister aussi en version papier) a été imaginé il y a quatre ans par deux illustrateurs : Nate Padavick et Salli Swindell. C’est mignon, frais et très amusant.

Comme ce joli site regroupe les recettes de différents artistes, le style des dessins est, de fait, particulièrement éclectique. C’est d’ailleurs ce qui renforce la richesse de cette proposition. J’aime l’idée que plusieurs styles s’y mêlent. Le ton est toujours joyeux et l’on a envie d’encadrer nombre de ces jolies recettes.

Ah oui, soyez prévenu(e)s : ces jolies images donnent faim… mais ceci est une autre histoire !

+

They Draw and Cook / recettes illustrées

recette dessin

Clic-Clic : la suite, c’est ici !

loading Dessine moi une recette ! Rendez-vous sur Hellocoton !
Déco & Design

Illustration, Design / Joy Laforme

23 juillet 2014
Joy Laforme design illustration

Ah, les belles journées d’été… le doux plaisir de prendre le temps. Je ne sais pas où vous en êtes, mais de mon côté, je goûte avec gourmandise ces semaines où le soleil se couche tard. Je flâne parfois ainsi sur Pinterest… ce qui m’amène au billet d’aujourd’hui. J’ai croisé la talentueuse Joy Laforme tout à fait par hasard (hop, un coup de cœur de plus que j’ai transformé en tableau sur mon compte de L’heure d’été. Celui qui a inventé ce réseau social est génial. Que de découvertes, par là-bas !)

Où en étais-je ? Ah oui, Joy Laforme. Cette jeune américaine de talent est designer… ou plus précisément conceptrice et illustratrice freelance. (N’hésitez pas à regarder son travail directement sur son site.)

Elle crée nombre de motifs et d’illustrations pour toutes sortes supports. Papier, tissus, web… elle s’intéresse à tout. En parcourant son site, on devine à quel point cette artiste travaille sans cesse. Même en week-end, j’ai dans l’idée qu’elle doit toujours conserver précieusement ses carnets de croquis auprès d’elle.

+

Joy Laforme

Joy Laforme design illustration

Clic-Clic : la suite, c’est ici !

loading Illustration, Design / Joy Laforme Rendez-vous sur Hellocoton !
Humeurs d'été

Wonderful nièce (I love you, you know)

17 juillet 2014
wonderful nièce plage pedalo

Aujourd’hui, cher lecteur,
une déclaration d’amour tendre,
un clin d’œil particulier à ma wonderful nièce.
Impossible de résister à l’envie de rédiger ce petit billet,
m. a. d. e     w. i. t. h     l. o. v. e

 wonderful nièce

***

Hum hum…

Pour tout te dire, cher lecteur,

Ma nièce est partie une journée à la plage.

Elle en a profité pour faire du pédalo. (Jusqu’ici, tout va bien).

Clic-Clic : la suite, c’est ici !

loading Wonderful nièce (I love you, you know) Rendez-vous sur Hellocoton !
Lifestyle

Quand un oiseau frôle la Dune du Pyla…

14 juillet 2014
dune pyla parapente

La Dune du Pyla est un site exceptionnel dont je ne me lasse pas. Toujours splendide, faussement sage (elle se déplace au fil des ans, la coquine), avec sa centaine de mètres de haut, elle est un immense espace de bien-être.

Grimper sur son dos, courir et dévaler sa pente en se laissant rouler dans le sable, s’y baigner ou tout simplement regarder des images de cette belle dame vue du ciel, la Dune fait partie de ces paysages qui ne s’oublient pas. On y découvre tant le sublime panorama du banc d’Arguin que les longs pins de la douce forêt landaise.

Quand je suis tombée tout à fait par hasard sur cette vidéo mettant à l’honneur le parapentiste suisse - manifestement très connu mais surtout très doué – Christian Maurer… je me suis posée cette question très simple :

Qui… Qui peut m’expliquer comment cet homme-oiseau parvient à frôler la jolie Dune du Pyla… sans jamais maladroitement tomber dans le sable ? ^^

Il a dû boire la potion magique de Peter Pan. Je ne vois que ça.

*

Dune du Pyla – Parapente

Merci à Nico Turini pour les belles images…

Mettez-moi le parapente dans les mains et je file droit dans le sable, avec ou sans ailes !

Clic-Clic : la suite, c’est ici !

loading Quand un oiseau frôle la Dune du Pyla... Rendez-vous sur Hellocoton !