Maison

Chapeau de cheminée : Comment le choisir, l’installer et l’entretenir ?

Depuis les maisons les plus anciennes à celles d’aujourd’hui, les cheminées ont toujours été intégrées dans les plans de construction. Elles jouent un rôle fondamental et il serait difficile de s’en séparer. Mieux, pour aider cette composante des maisons à jouer convenablement son rôle, les chapeaux de cheminée ont été créés et sont devenus aussi nécessaires que les cheminées. Pour bénéficier de tous les avantages que présente l’installation d’un chapeau de cheminée, il est nécessaire de choisir ce qu’il y a de mieux. Si vous désirez doter votre maison de cet accessoire indispensable, découvrez dans cet article les différents critères à prendre en compte pour effectuer un choix judicieux.

Chapeau de cheminée : quelles utilités ?

Loin d’être un accessoire à installer par simple plaisir, un chapeau anti-pluie pour votre cheminée représente un équipement qu’il faut se procurer à tout prix. En effet, le chapeau de cheminée empêche les intempéries, notamment la pluie, la grêle et la neige de pénétrer dans le conduit de la cheminée. Ce dernier est ainsi protégé des conséquences directes de ces types d’intempéries, notamment l’humidité et le gel. L’absence du chapeau de cheminée peut générer des dégâts considérables, dont la détérioration accélérée de l’ouvrage provoquant des fuites ou une instabilité structurelle du conduit de cheminée.

Aussi, lorsque le chapeau de cheminée est correctement installé, il empêche les animaux de s’introduire dans la maison pour y causer des dégâts. En effet, lorsque le conduit de cheminée est dépourvu de chapeau de cheminée, il devient une voie d’entrée pour tout type d’animaux. Ces derniers peuvent alors s’introduire discrètement, et cela sans la moindre difficulté. Il s’agit d’animaux comme :
  • Les rongeurs (les rats, les souris…) ;
  • Les chauves-souris ;
  • Les écureuils et bien d’autres animaux.
Les rongeurs et chauves-souris ne sont pas les seuls animaux que le chapeau de cheminée permet de tenir à l’écart. Cet accessoire de maison permet également d’éloigner de cette dernière les oiseaux qui recherchent le coin idéal pour construire leur nid. L’autre grande utilité d’un chapeau de cheminée est qu’il empêche les débris végétaux (branches, feuilles mortes…) de tomber dans la cheminée. De ce fait, cette dernière demeure parfaitement dégagée pour l’évacuation de la fumée, des mauvaises odeurs et des gaz nocifs comme le monoxyde de carbone. Grâce à sa configuration, le chapeau de cheminée atténue considérablement la force des courants d’air qui provoquent généralement le refoulement de la fumée dans la maison.

Pour finir, il est important de savoir que la présence d’un chapeau de cheminée retient les étincelles et braises dans le foyer, ce qui minimise grandement le risque d’incendie accidentel de la toiture.

Les critères de choix du chapeau de cheminée

En prenant en compte les nombreuses utilités du chapeau de cheminée, il devient évident qu’il constitue un équipement nécessaire. Les critères que voici vous permettront de choisir le modèle qui correspond le plus à vos besoins.

Premier critère : le matériau de fabrication

Divers matériaux sont utilisés pour la fabrication des chapeaux de cheminée. Parmi ceux couramment utilisés, l’on retrouve :
  • L’acier inoxydable et les autres types de métaux ;
  • Le cuivre ;
  • Le zinc ;
  • Le béton.

Chaque matériau possède des avantages lorsqu’il est utilisé pour la fabrication d’un chapeau de cheminée. Cependant, l’inox s’impose comme l’un des meilleurs choix.

L’inox

Composé de fer, de chrome et de carbone, l’acier inoxydable est un alliage connu pour ses propriétés anticorrosives. Il est régulièrement utilisé dans les usines pour la fabrication de divers outils et accessoires comme le chapeau de cheminée. Lorsqu’il est fabriqué avec l’inox, le chapeau de cheminée offre une excellente protection contre les intempéries. Votre cheminée restera en bon état et fonctionnera de façon optimale.

Le cuivre et le zinc

Un chapeau de cheminée en cuivre ou en zinc protégera efficacement la cheminée contre l’un des facteurs qui portent sérieusement atteinte à son bon fonctionnement : l’humidité.

Le béton

Le seul avantage avec un chapeau de cheminée en béton est qu’il ne nécessite aucun entretien. C’est un type de chapeau de cheminée dont il n’est pas nécessaire de s’occuper de façon périodique.

L’esthétique

Joindre l’utile à l’agréable en portant votre choix sur un beau chapeau de cheminée se révèle nécessaire pour rehausser l’image de votre maison. Afin de satisfaire tous les goûts, les fabricants conçoivent différents modèles de chapeau de cheminée. Ainsi, vous pouvez par exemple retrouver un chapeau de cheminée en forme rectangulaire, carrée, conique et bien d’autres formes. De nombreux propriétaires de maison portent leur choix sur le chapeau de cheminée en forme de cône, également connu sous l’appellation de chapeau chinois. La forme conique de ce dernier ainsi que ses fixations réglables permettent de l’adapter à toute sortie de toit. D’un point de vue pratique, cette possibilité constitue un grand avantage. Le chapeau parapluie, une autre forme de chapeau de cheminée constitue aussi un bon choix. Il suffit de se référer à un bon fournisseur et le tour est joué.

Un chapeau de cheminée répondant aux normes

Pour des raisons de sécurité, certaines normes ont été établies. Il y a notamment la norme RT2012 qui garantit une sécurité maximale conformément aux exigences de la nouvelle réglementation sur la maison individuelle. Au moment d’effectuer l’achat de votre chapeau de cheminée, assurez-vous qu’il réponde à cette norme. Tout chapeau de cheminée doit satisfaire aux différentes règles de sécurité en vigueur.

Comment installer le chapeau de cheminée ?

Après le choix du chapeau de cheminée, l’étape suivante consistera à l’installer. L’installation d’un chapeau de cheminée ne requiert pas des compétences spécifiques. Il suffit de suivre quelques conseils pour y arriver comme un professionnel.

L’étape de la préparation

Pour commencer, lisez attentivement toutes les instructions du fabricant qui accompagne votre chapeau de cheminée. Vérifiez ensuite si tous les composants nécessaires pour l’installation sont contenus dans le kit. Vérifiez si vous pouvez monter sur le toit et la cheminée en toute sécurité. Rassemblez tous les outils dont vous aurez besoin au cours de l’installation. En première position, pensez à vous doter de deux échelles. La première vous permettra de monter sur le toit. Quant à la deuxième, elle vous aidera à atteindre la sortie de la cheminée une fois sur le toit. Pour ce genre de tâche, un équipement de sécurité comme le harnais est vivement recommandé. Votre sécurité étant en jeu, pensez à vous en équiper. Pour finir, munissez-vous d’une boîte à outils. Elle se révélera d’une grande utilité une fois que l’installation aura débutée.

L’étape de l’installation

Une fois sur le toit, accordez une attention particulière aux lignes électriques à proximité, de même qu’aux antennes et parabole. Prenez ensuite votre chapeau de cheminée et fixez-le conformément aux instructions spécifiques données par le fabricant. À toutes fins utiles, vous pouvez demander à un proche de vous assister pendant l’installation. La présence d’un regard supplémentaire ne sera pas de trop.

Comment entretenir un chapeau de cheminée ?

Pour pleinement bénéficier des avantages que procure la présence d’un chapeau de cheminée, il ne suffit pas d’installer ce dernier. Après l’étape d’installation, il sera nécessaire d’entretenir de façon périodique votre chapeau de cheminée. L’entretien régulier permet en effet de maintenir l’installation dans un état de fonctionnement optimal. Sa réalisation dépend du type de chapeau de cheminée installé. Un chapeau de cheminée en béton par exemple n’aura pas à faire l’objet d’entretien particulier.

Pour nettoyer votre chapeau de cheminée, vous aurez besoin de certains outils. Il s’agit notamment :
  • D’une échelle ;
  • Une clé ;
  • Du détergent ;
  • Un chiffon ;
  • Du vinaigre ;
  • Des gants en caoutchouc ;
  • Une brosse ;
  • Du bicarbonate de soude ;
  • Un mélange d’eau, de café et de vinaigre blanc.

Nettoyage d’un chapeau de cheminée en inox

Si votre chapeau de cheminée est en acier inoxydable, procédez comme suit :
  • Grâce à une échelle solide, montez sur le toit ;
  • À l’aide de la clé, dévissez les écrous qui retiennent le couvercle et ôtez-le ;
  • Servez-vous d’un chiffon imbibé d’un mélange d’eau et de détergent pour nettoyer le chapeau de cheminée ;
  • Prenez la brosse, frottez rigoureusement le cap et éliminez toutes les traces de suie ;
  • Utilisez un torchon imbibé de vinaigre de soude pour frotter les taches produites par la combustion du charbon.

Nettoyage d’un chapeau de cheminée en cuivre

Lorsque le chapeau de cheminée est fabriqué avec du cuivre, suivre les étapes que voici permet de réussir son nettoyage.
  • Réalisez un mélange constitué d’une cuillère à café de sel, une tasse à café de vinaigre blanc.
  • À l’aide des gants en caoutchouc, appliquez la solution obtenue sur la cheminée.
  • Laissez reposer environ une heure puis procédez au lavage avec de l’eau.
  • Appliquez le vinaigre sur le chapeau de cheminée et saupoudrez avec du sel. À l’aide d’un chiffon bien sec, frottez correctement. Pour finir, rincez avec de l’eau et faites sécher avec un chiffon sec.

Si votre cheminée est trop haute, il est possible que vous ayez besoin d’une assistance. N’hésitez de ce fait pas à solliciter l’aide d’une personne de votre entourage.

Maintenant que vous disposez de toutes les informations nécessaires pour un bon achat, rapprochez-vous d’un fournisseur expérimenté afin de trouver ce qu’il y a de mieux.

Show More

Aude

Si j'ai créé ce site, c'est suite aux nombreuses difficultés des gens à comprendre le fonctionnement du changement d'heure. Ce n'est pourtant pas sorcier !

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Close