Idées

Construire un bassin de jardin : comment faire ?

Réputé pour apporter une ambiance calme et apaisante, le bassin de jardin redonne vie au jardin et participe à l’épanouissement des poissons, des fleurs et autres. Cela vous procure un réel plaisir avec la quiétude de ce lieu, le bruit de l’eau et les oiseaux aux divers plumages qui viennent s’y abreuver.

Si vous voulez profiter au maximum de ce plaisir, sachez qu’il existe diverses règles à respecter avant la construction du bassin. La construction peut se révéler simple et amusante surtout si elle est bien définie au préalable.

Pourquoi créer un bassin ?

L’eau est désignée comme source de vie. Elle est donc essentielle pour un jardin en permaculture. Son utilisation et son exploitation doivent donc être stratégiques. La construction d’un bassin dans le jardin donne naissance à un écosystème qui permet de réguler les êtres nuisibles du jardin.

La construction du bassin fait également naître un micro climat qui met en équilibre la chaleur et la fraîcheur et aussi faire refléter la lumière du soleil. Les plantes aux alentours profitent de sa condensation, car elle leur est très avantageuse.

Le bassin aquaponique par le son de l’eau laisse une douce mélodie dans le jardin qui peut vous conduire à des moments de méditations ou des instants de réflexions, car le bruit doux que l’eau apaise les sens.

Pour bien jouir des avantages de votre bassin, il serait intéressant de le rendre plus riche en ne faisant pas de lui un système classique. N’optez pas pour un écosystème fermé, fournissez un complément de vivres aux poissons avec les vers et larves qui vont se développer dans le bassin.

L’emplacement idéal pour le jardin

Pour créer un bassin extérieur de jardin, il est nécessaire de choisir un meilleur emplacement. Ce dernier doit se situer à l’endroit le plus bas du jardin. Et il faut forcément que l’endroit soit bien ensoleillé et dans ce cas il est conseillé qu’il soit frappé par soleil léger (soleil du matin) pendant 5 ou 6 heures par jour.

Au cas où le soleil est trop ardent, mettez dans le bassin des nénuphars ou plantes flottantes afin que leur ombre empêche l’eau de se réchauffer. Prenez garde de ne pas implanter votre bassin à côté des arbres, car en automne, les racines et les feuilles qui tombent entraînent une détérioration du bassin. Il faut aussi éviter les arbres résineux et les noyers qui sont toxiques pour le bassin.

Quelles surface et hauteur faut-il pour un bassin de jardin ?

Le rapport surface/hauteur n’a pas de formule exacte pouvant aider dans la construction du bassin. Cependant, le bassin doit nécessairement avoir une profondeur adéquate afin que les plantes et poissons puissent y mieux vivre. Il est donc conseillé une profondeur minimum d’un mètre, car en hiver il permet au bassin de ne pas être gelé et en été les poissons profitent de la fraîcheur du fond.

Mais attention ! Le bassin ne doit pas aussi être trop profond sinon le soleil ne pourra pas atteindre le fond. Ce qui laissera un impact négatif sur le développement des poissons ou des plantes et il y aura une réduction conséquente d’oxygène. Aucune contrainte ne s’offre à vous concernant la surface. Il faut juste un certain équilibre, car la taille du bassin peut bien jouer sur le développement et la reproduction des plantes et poissons. Donnez assez d’espace à la faune et la flore pour ainsi espérer avoir de grands poissons.

Comment creuse-t-on l’emplacement qui doit abriter le bassin ?

Normalement, tout comme la construction d’une maison, celle d’un bassin nécessite un plan. Il doit avoir un croquis sur le plan du jardin et donc vous devez faire attention aux arbres, à votre voisinage et à la visibilité, etc. Pour avoir le meilleur bassin de jardin, cela dépendra du terrassement et des dimensions réalisés au préalable sur le croquis. Ainsi, si vous définissez bien l’emplacement du trou, vous n’aurez qu’à creuser le bassin.

Par ailleurs, il existe deux manières pour creuser le trou du bassin, soit avec une pelle si vous êtes un acharné au travail, soit avec une grue. Pensez à laisser des marches dans le bassin, ceci vous permettra non seulement de maintenir la bâche et poser des pierres et plantes aux abords du bassin, mais aussi il sera d’un avantage pour les poissons qui aiment bien les bassins irréguliers afin de mieux explorer leur entourage.

Ces marches doivent être au nombre de 3 et être faites de l’extérieur vers l’intérieur et plus profond les unes que les autres. La première marche doit avoir pour profondeur 20 cm et un angle de 45 °. Elle assurera ainsi la sécurité des enfants au cas où ceux-ci rentreraient dans le bassin. Vous pouvez aussi y mettre des plantes et veillez à ce qu’elle soit assez large.

Le second niveau du bassin doit avoir 60 cm de profondeur avec un angle de 45 ° et occuper au moins les ¾ du bassin. Enfin, la zone la plus profonde du bassin qui est le centre de celui-ci doit avoir 80 cm de profondeur minimum. Pour réaliser un bon bassin, il est nécessaire de vérifier l’horizontalité de ce dernier avec des piquets de bois et un niveau.

Calcul à effectuer pour la quantité et le poids de bâche EPDM

Toujours dans la construction d’un bassin, il faut effectuer des calculs afin de respecter les normes adéquates. Il faut alors procéder de la sorte :

  • la longueur bâche = longueur maximale du bassin + 2x la profondeur maximale + 2×50 cm ;
  • la largeur bâche =largeur maximale du bassin + 2x la profondeur maximale + 2×50 cm ;
  • le poids de bâche EPDM est de 1,25 kg/m2 et son épaisseur exacte est de 1,02 mm.

Pose de la bâche EPDM dans le bassin

Pour procéder à la pose de la bâche du bassin, il vous faut :

  • tamiser le fond du bassin avec un tamis, un râteau ou vos pieds. Il est important de le faire afin de retirer les cailloux, les pierres et les racines susceptibles de percer la bâche une fois le poids de l’eau à l’intérieur ;
  • mettre au fond du trou devant accueillir la bâche une couche de sable d’environ 5 cm ;
  • avec une couche de feutrine, couvrir l’ensemble ; ceci est fortement recommandé, car la feutrine participe à la protection de la bâche contre toutes sortes d’agressions (racine des arbres, rongeurs, etc.) ;
  • poser ensuite la bâche EPDM. La pose peut paraître un peu plus difficile que la pose de la couche feutrine, car la bâche est très volumineuse et pèse environ 85 kilos. Sachez qu’il existe sur le marché une variété de bâche spéciale pour bassin que vous pouvez d’ailleurs trouver à bas prix.
  • passer ensuite à l’aménagement de la rive du bassin avec du gravier, des roches et du sable. L’ajout d’une cascade est également une bonne idée ;
  • poser les plantes aquatiques dans des paniers ou dans le sable directement ;
  • ensuite, mettre une pompe, un filtre et les tuyaux qui vont contribuer à la bonne filtration ;
  • passer au remplissage du bassin et une fois celui-ci rempli, terminez la bâche extérieure ;
  • pour finaliser les berges du bassin, découpez l’excès avec un cutter tout en laissant une large marche. Ne la découpez pas à ras, car le poids de l’eau peut la faire descendre dans la bâche. Coupez aussi la couche feutrine qui est tout au long du contour de la bâche afin que les deux aient la même limite.

Comment poser les plantes aquatiques et mettre les poissons dans le jardin ?

Pour que votre bassin remplisse les conditions d’équilibre, installez à l’intérieur de celui-ci des plantes aquatiques. Ceux-ci se nourriront de nitrates et de phosphates et empêcheront la croissance des algues et protégeront ainsi les poissons du soleil.

Optez aussi pour des plantes oxygénantes comme le nénuphar, la jacinthe, la salade d’eau, la châtaigne d’eau et autres. On les plante habituellement entre avril et juin. Au niveau des berges, mettez la prêle japonaise ressemblant à du bambou, de la pontédérie ou du thalie afin de donner aussi un refuge à la faune.

Le bassin n’a sa valeur que quand des poissons y figurent, ceci participe à l’équilibre, car ils limitent la croissance des plantes aquatiques et réduisent la quantité de moustiques. Cependant, il est conseillé d’attendre un mois après la réalisation du bassin de jardin avant d’y mettre les poissons.

Mettez les poissons comme le poisson rouge qui est la star des poissons pour bassin, des poissons de rivière (perche-soleil, esturgeon, épinoche) ou encore des carpes. Mais, il faut que les poissons soient de même taille au début, sinon vous assisterez au cannibalisme.

Important à savoir

La construction d’un bassin de jardin ne nécessite pas une autorisation pour les travaux. Cependant, la loi veut que l’on fasse une déclaration à la mairie notifiant le démarrage des travaux. Il existe également un cahier des charges que vous pouvez consulter dans les communautés. Sur zoomalia vous avez tout sur le mode d’emploi et de construction de bassin de jardin.

Show More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close