Famille - Enfants

Enfants chéris / Fripons hardis

9 septembre 2015
maman-zen-enfants

Enfants chéris ou Gremlins en folie ? Choupinets ou Grominets ? La frontière est fort mince.

Même si mes enfants ressemblent souvent à des amours (tendrement collants comme des bonbons bien sucrés), ces derniers ont aussi parfois des humeurs très… vivantes. On va le dire comme ça. On pourrait dire aussi qu’ils peuvent se montrer aussi gonflés qu’un ballon à l’hélium. D’autant plus quand ils vaporisent en un clin d’œil le piédestal sur lequel j’étais très confortablement installée jusqu’en cette rentrée 2015. ^^

Hier soir, ma « grande » Choupette de CE2 (-CE2 j’insiste-) m’a demandé… que dis-je ? a exigé d’aller seule à l’école quand elle rentrerait enSIXIÈME. (Pardon ? Could You repeat, please ? On a déjà sauté 3 ans ? Passez-moi Doc et Marty Mc Fly).
J’ai bien tenté de proposer une réponse assez relax (Il y a juste une route dangereuse au tout début du chemin que je dois lui apprendre à traverser. Ensuite, cela devrait aller, si c’est son souhait).

Je n’ai pas eu le temps d’émettre un son : ma fille a tenu à préciser sa pensée en développant un argumentaire d’une naïveté déconcertante (avec une mine contrite du genre « je te fais une confidence car tu le vaux bien ») :

enfants-chéris

Tu comprends, Maman, je ne peux pas me prendre la HONTE devant les copines. Je ne peux pas me faire accompagner par MA MÈRE devant la grille, au collège ! En plus, tu seras la SEULE, hein. C’est sûr. Toutes mes copines m’ont dit qu’elles iraient en classe SANS leurs parents. TU NE PEUX PAS me faire ça.

Voilààà.

Prends ton Big-Bang dans ta face (Youhhh ! 😉 ).

big bang

lheuredete-blog-lifestyle

J’ai bien hésité deux minutes à comprendre ma fille et à me souvenir avec tendresse que lot de tout parent est un jour ou l’autre d’être casé dans la case ringarde de la famille par ses doudous…

J’ai finalement trouvé le menu plaisir de la distance désinvolte. Prenant en compte la charmante façon dont la question m’avait été posée, j’avoue avoir intentionnellement titillé ma choupinette. J’ai donc ouvert le tiroir des réponses estampillées :

On verra bien,

Ce n’est pas pour tout de suite,

Impossible de te répondre maintenant, RV l’année prochaine.

Les amis, le choc mou n’a pas plu du tout à ma fille. ;D  Celle-ci est repartie contrariée. Que dis-je… Courroucée ! On aurait dit Soupalognon y Crouton dans Astérix. Je dois dire qu’elle était vraiment amusante. Mais j’ai évité le scandale en réussissant l’impossible (les fleurs sont gratuites aujourd’hui) : ne pas m’esclaffer devant elle.

Voilà… Vous me direz à juste titre que ma Doucette aurait pu repartir de notre conversation rouge tomate d’avoir dit à sa Maman qu’elle était un boulet, mais vous comprenez, cela aurait pu la traumatiser. Soyons heureux qu’elle n’ait pas pensé à s’excuser. Pauvre enfant. ^^

Comme j’aime bien embêter mes loulous, je me demande justement comment je pourrais me payer une délectable revanche. Je ne sais pas, moi :

Être indisponible pour la ramener un jour de pluie ou de vent glacial ?

– L’appeler « Mâ Chériiie » (call me Christina) devant l’ensemble de ses copines dès qu’il m’en sera donné l’occasion ?

– Lui demander le jour de la rentrée de 6ème si l’un des garçon de la bande de copains à qui elle va dire bonjour est son amoureux ?

J’ai encore jusqu’en septembre 2018 pour concocter ma réponse. !

[Oui. Ou pas.

A vrai dire, je sais déjà que je serai là le jour où le cartable sera trop lourd… ou encore quand la nuit lui posera problème. Juste là, en back-up discret, sous peine de me faire virer manu militari de la case bancale sur laquelle je voudrais bien rester quelque temps. Vous savez, la fameuse case : « parent relou mais dont on peut encore avoir besoin un tout petit peu ».

Si elle pouvait d’ailleurs avoir besoin de sa Môman en sixième, mon petit cœur tout mou s’en accommoderait parfaitement ! (Chut, je n’ai rien dit. je n’ai d’ailleurs jamais prononcé ces mots. Sommes-nous bien d’accord ? ^^]

Rendez-vous sur Hellocoton !
Vous êtes ici :

D'autres billets doux de L'heure d'été vous attendent

  • Marie mon-nid 9 septembre 2015 at 21 h 35 min

    Gloups. La sixième, ici, c’est dans un an… Et les parents relous pour très très bientôt !!!

    • Nathalie 9 septembre 2015 at 22 h 49 min

      Hihihi… Bon courage, tu me raconteras ! (Cela dit, ma fille vit très bien avec ses contradictions : à part cette revendication, elle reste encore très demandeuse de l’aide de sa maman et de son Papa. Ouf, on garde encore un peu le cap, même s’il y a manifestement quelques récifs dans l’eau. On va tenter de passer à côté. ^^)

  • Lorelei 10 septembre 2015 at 11 h 55 min

    j’ai bien ri, imaginé parfaitement la scène et pensé que je ferai la même chose 😉
    bizz

    • Nathalie 14 septembre 2015 at 9 h 38 min

      C’est mignon de voir son enfant grandir, commencer à demander un peu d’indépendance… et rester en revanche très collé-serré dans encore bien des situations !
      Excellente semaine !

  • Anne 20 septembre 2015 at 17 h 09 min

    C’est que du bonheur 😉

  • Justine 21 septembre 2015 at 20 h 53 min

    On dirait que c’est ma vie … exactement la même chose avec ma fille 🙂 <3