Lifestyle

Espelette, un village qui ne manque pas de piment

3 juin 2013
piments maison Espelette

Espelette le savoureux, le convivial…

Espelette et son piment, ses petits producteurs, Espelette, ce magnifique village et sa belle église. L’un des petits villages de France que j’aime beaucoup, avec par exemple Ainhoa et en amont, dans le Lot, Saint-Cirq-Lapopie.

piment

Ma sœur est imbattable en ce qui concerne les magasins dans lesquels entrer pour éveiller au mieux vos papilles ; de mon côté, je peux aujourd’hui vous évoquer à quel point il est doux de faire une halte dans cette merveilleuse bourgade du Pays basque, dans la  province du Labourd.

Espelette

J’ai cueilli ce bouquet de photos début mai, lors d’une belle journée de vacances en amoureux où le facétieux soleil est venu nous rendre visite. Mon mari et moi avons apprécié de nous promener dans le village dès le matin, lorsque les vacanciers n’étaient pas encore trop présents. (C’est bien connu… le touriste est toujours l’autre, n’est-ce pas !)

Avant d’acheter du fromage de brebis, de la confiture de cerises noires, un peu de chocolat à offrir et du piment, évidemment, nous avons pris le temps de marcher. Nos jambes s’en souviennent encore, puisque la superbe église se situe bien en aval du cœur du village. Mais déambuler dans ces rues si charmantes est un moment enchanteur qui peint la journée en couleur.

Promenons-nous ensemble un instant…

 pays basquepiment d'espelette

Le piment d’Espelette : mais qu’est-ce que c’est (-que-donc ?)

 

piment basque

Pour la petite histoire, savez-vous que le piment d’Espelette a des racines au Mexique ? Il est arrivé avec les conquistadors. De l’Espagne jusqu’à Espelette, il n’y a qu’un pas… Celui-ci a rapidement été franchi pour installer une culture de piment en France, de l’autre côté de la frontière.
Aujourd’hui, ce produit transformé en poudre après culture, est particulièrement intéressant pour parfumer toutes les viandes et les charcuteries. (Avez-vous déjà goûté l’axoa de veau d’Espelette ? Un délice.) Pour tout vous dire, j’utilise ce piment dans tous mes plats, mêmes ceux à base de poisson. Mes enfants l’adorent et en redemandent… preuve qu’il s’agit bien d’une sorte de poivre parfumé et non d’un certain piment oiseau corsé !
Tout comme la pomme de Terre de l’ile de Ré, le Piment d’Espelette est une AOC (depuis  13 ans). La production est considérable, puisque par exemple en 2010, 98 tonnes de poudre ont été récoltées par 135 producteurs.
La fête du piment d’Espelette existe depuis la fin des années 60. Elle a lieu chaque automne, fin octobre. (Elle attire sur un week-end plus de 30000 personnes : ces chiffres me donnent le tournis.) A cette époque, le piment proposé aux visiteurs est frais. En effet, la récolte dans les terres commence en été, à la mi-août (pour se terminer en décembre). Elle se fait à la main. C’est ainsi que vous voyez très souvent des guirlandes de piment sur les maisons d’Espelette. En séchant, il décore merveilleusement les maison d’une vive couleur rouge.

Espelette

Voili-Voilou… Le piment que vous voyez ci-dessus a pris avec les longs mois de séchage une couleur rouge-foncé/bordeaux, ce qui est tout à fait normal. Mais les guirlandes de piment, juste au moment de leur confection, sont d’un rouge vif remarquable.

Je n’ai pas d’action chez l’Atelier du Piment, mais j’ai trouvé cette jolie vidéo pour ceux qui voudraient regarder quelques images sur la production du piment.

*

Voici aussi un petit schéma récapitulatif très instructif :

production piment

Source

Espelette, c’est aussi la superbe église Saint Étienne

Marcher jusqu’en bas du village vaut vraiment le détour. L’église est une très belle construction, qui date de la toute fin du XVI° siècle. (Le cloche-porche, quant à, lui, remonte à 1667.)

   Espelette eglise clocher eglise saint etienneEspelette Porscheeglide Espelette eglise saint etienne espeletteEspelette intérieur église

Prenez le temps de regarder les magnifiques galeries typiques des églises basques, qui accueillirent longtemps uniquement les Hommes (les femmes restant au cœur de l’église, en bas). En ce qui concerne Espelette au moins, ces étages furent manifestement construits pour des raisons pratiques. La population du village avait beaucoup augmenté au cours du XVI° siècle, notamment du fait de l’introduction de la culture du maïs.

Tiens… mais je reviendrais bien à Espelette ! J’ai comme une envie de promenade dans le Labourd, à force de vous en parler.

Pour plus de renseignements :
Espelette, Office de tourisme
145 route Karrika Nagusia – 64250 Espelette

Rendez-vous sur Hellocoton !
Vous êtes ici :

D'autres billets doux de L'heure d'été vous attendent

  • Corinne (Couleur Café) 4 juin 2013 at 8 h 15 min

    Belle promenade 😉

    • Nathalie 4 juin 2013 at 14 h 16 min

      Dire qu’elle date déjà de quelques semaines, je n’en reviens pas.

  • Lost in London 4 juin 2013 at 9 h 18 min

    Merci pour cette jolie visite. J’ai toujours voulu visiter ce village, mais je n’en ai pas encore eu l’occasion. Je reste toujours près de la mer quand je vais dans le pays basque. Tu me mets l’eau à la bouche avec l’idée du fromage et de la confiture.

    • Nathalie 4 juin 2013 at 14 h 17 min

      Remarque, la mer, c’est bien, aussi, surtout avec les enfants. Car, le petit souci pour aller jusqu’à Espelette en voiture, c’est que ça tourne pas mal. Donc avec des loulous malades en voiture, il vaut mieux partir très calment de la côté et faire des petites pauses pour respirer !

  • Marie mon-nid 4 juin 2013 at 9 h 22 min

    Quelles galeries, dans cette petite église !!!

    • Nathalie 4 juin 2013 at 14 h 18 min

      Oui, ces galeries dans les églises basques m’interpellent toujours. Généralement, elles sont très bien intégrées dans les bâtiments, c’est beau à voir.

  • ptite maman 4 juin 2013 at 10 h 27 min

    Ce qui est sympa avec ton blog c’est que l’on voyage dans de bien jolis coins merci !!

    • Nathalie 4 juin 2013 at 14 h 19 min

      Je te remercie ! Parfois, j’aime bien avoir la tête dans les nuages… ou près de la confiture de cerises noires, en ce qui concerne Espelette… 😉

  • isobelcreation 4 juin 2013 at 11 h 34 min

    J’ai un excellent souvenir de mon passage à Espelette. Ton message permet de se rememorer de bons moments 🙂 Et bravo pour tes photos, elles sont très réussies !

    • Nathalie 4 juin 2013 at 14 h 20 min

      Alors ça c’est chou !

  • auroreinparis 4 juin 2013 at 12 h 19 min

    Le pays basque regorge de pépites, j’ai eu la chance de le visiter en 2011, c’est un très bon souvenir ! ( Jolies photos !)

    • Nathalie 4 juin 2013 at 14 h 21 min

      Des pépites qui demandent toujours quelques jours de plus de vacances pour pouvoir aller les visiter, mais quand c’est possible, c’est un régal.

  • Lescapuchons 4 juin 2013 at 13 h 46 min

    Merci pour cette jolie promenade qui me rappelle les vacances <3

    • Nathalie 4 juin 2013 at 14 h 21 min

      Vacances, j’oublie tout… Plus rien faire du tout (enfin si, là : marcher, tout de même !)…

  • Sylvie, Enfin moi 4 juin 2013 at 20 h 08 min

    C’est tellement beau le pays basque, merci de ce partage et de tes belles photos
    J’ai toujours en tête les piments qui sèchent aux fenêtres
    Gros bisous

  • jonalysprecious 4 juin 2013 at 21 h 25 min

    Tu me donnes tellement envie d’aller visiter cette région avec ses articles sur Biarritz et ses environs ! … Arrête !!! Je ne peux pas bouger en ce moment !!!

  • Manal - A Piece of Glam 4 juin 2013 at 21 h 52 min

    Merci pour ce moment d’évasion ! Je ne savais pas que les guirlandes de piment étaient une véritable tradition. Ça me fait toujours penser à un restaurant que j’adorais à Paris (Chez Papa) et où on trouvait des guirlandes de piment suspendues sur les poutres et les murs, ça me faisait sourire, mais je comprends mieux d’où ça vient maintenant ^_^

  • natieak 5 juin 2013 at 9 h 59 min

    Ton billet va me donner des envies de voyages 😉 En tout cas une excellent article très agréable à lire et qui fait voyager en plus!

  • mamandoudouce 5 juin 2013 at 10 h 43 min

    Que de souvenirs… Merci! Je me souviens très bien de la chocolaterie! Miam!!

  • Chloé 5 juin 2013 at 11 h 12 min

    Très complet et très instructif cet article!

  • Dansnosplacards 11 juin 2013 at 16 h 19 min

    Petit voyage rapide, très sympa 🙂