Couleur, fragrance ou instant magique ? Aube ou crépuscule ?

L’heure bleue, c’est un peu tout cela à la fois.

        Source : Okapi

Ce qui m’intéresse aujourd’hui particulièrement, c’est la magie de la couleur bleue dans le ciel deux fois par jour, le matin et le soir, ce temps suspendu entre le jour et la nuit si prisé des peintres, des photographes et des cinéastes, celui que l’on cherche à capturer, mais qui ne se laisse jamais faire.

Quand le paysage se remplit d’un bleu profond, plus intense que celui du jour et pas encore aussi sombre que le bleu-noir de la nuit, les paysages changent et s’imprègnent d’une aura magique. Dame Nature s’estompe légèrement, tandis qu’un camaïeu de bleus s’amuse et danse devant nos yeux.

                                           L’Heure Bleue, Eric Rohmer, in « 4 Aventures de Reinette et Mirabelle » – 1987

***
D’où vient donc cette couleur ?

Je pourrais bien tenter d’y répondre et vous verriez à quel point ma culture scientifique est étendue. En cherchant ça et là, j’ai cru comprendre qu’il y avait une histoire de phénomène diffusion « Rayleigh » (Bonjour, M. Rayleigh !) et d’effet « Tyndall » (que je salue aussi au passage). Quand j’ai voulu en savoir plus, j’ai atteint, selon le célèbre principe de Peter mon « degré d’incompétence » !

Pour vous proposer un résumé très grossier de ces principes, il s’agirait d’un effet particulier de « dispersion de la lumière incidente sur des particules de matière, de dimensions comparables aux longueurs d’onde. […] La lumière de couleur bleue est notablement plus dispersée que la rouge. » (Wikipédia)

Ça y est, tout le monde a compris ? (‘tention, je vous interroge à la sortie.)

De mon côté, je retiens toute la poésie de cette couleur particulière, l’intensité des images des photographes qui réussissent à capturer cette délicate et douce lumière. J’espère qu’un jour je pourrai, moi aussi, voler une part de ce bleu si spécial dans le ciel pour le poser sur une image.

       Source : c’est ici…

      Grande roue de la Concorde à l’heure bleue, Paris. Source : unexpected satisfaction

  ***
Vous souhaitez savoir quand aura lieu la prochaine heure bleue près de chez vous ? Allez-donc sur le site www.bluehoursite.com . Il vous aidera à trouver le bon moment pour vous préparer à la photographier dès que vous aurez rentré vos coordonnées géographiques !

Actualité oblige, traversons à présent les arts, tout en restant dans la même couleur avec MIRO, pour qui le bleu était la couleur des rêves
Le célèbre triptyque « trois bleus » est exposé de nouveau dans une même salle, au Centre Pompidou, ce qui n’avait plus été le cas depuis les dix dernières années. Un grand travail de restauration de cette œuvre vient d’être réalisé. L’ensemble, évoquant « le ciel, le silence, les fonds sonores, les immensités sidérales »*, appartiendra désormais à la collection permanente du musée parisien.
* (source http://www.centrepompidou.fr/education/ressources/ens-miro/ens-miro.html)

       

***

Enfin, Je ne peux terminer ce billet sans évoquer la fragrance qu’est aussi L’heure bleue. Jacques Guerlain l’a immortalisée avec le parfum éponyme que nous connaissons tous (toutes ?), au moins de nom. Il nous propose en 1912 un bouquet de roses enrobées d’iris, de violette et de vanille. Savez-vous d’ailleurs que, pour célébrer les cent années de la belle création, Guerlain nous réserve une surprise à l’Automne ? Une nouvelle version du parfum est prévue pour nous émerveiller avec une version plus fraîche. J’ai hâte d’en savoir plus !

Si j’ai bien compris, nous trouverons dans ce parfum-anniversaire, entre autres, du musc blanc et de l’Iris, de l’héliotrope et de la fleur d’oranger…. Le parfum restera poudré, gourmand et léger à la fois. Une belle promesse.

 

 

Belle heure bleue, qu’elle vous soit douce…

 Nathalie


loading Le soleil à lheure bleue


Rendez-vous sur Hellocoton !

{ FACEBOOK | TWITTER | INSTAGRAM | PINTEREST | HELLOCOTON | GOOGLE+ }


15 commentaires
  1. Nathalie scrap
  2. Ton doux mari

Trackback e pingback

Aucun trackback ou pingback pour cet article

Participez à L'heure d'été