Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le Micromonde sans jamais oser le demander !

Martin Oeggerli, scientifique suisse a, outre la recherche, une seconde passion, pour le plaisir de nos yeux : la photographie. Il s’intéresse en particulier à l’infiniment petit, qu’il transforme en art. Pour cela, il utilise un microscope électronique à balayage, qui peut grossir ses observations jusqu’à 500.000 fois. Son travail est magnifique…. et a été récompensé par de nombreux prix (International Photography Awards, photography Master’s Cup, etc.).

 Petit jeu : que regardez-vous ce moment ?

 

Il s’agit d’un…

 oeuf de papillon sur une vrille de Passiflore ! Le fragile petit œuf est ainsi protégé des fourmis voraces.

Les images saisissantes que vous apercevez sont dues à un travail très fourni de colorisation. Lorsque cet artiste biologiste grossit beaucoup ses sujets, ces derniers tendent à la transparence. Il en profite donc pour choisir les couleurs qui les mettront le mieux en valeur et qui feront travailler notre imagination.

Ce trentenaire, qui se décrit comme un « micronaute », explorateur du minuscule, a une actualité, en ce mois de mars, qu’il serait dommage de manquer, si vous habitez non loin de Versailles. Il s’est intéressé à différents pollens libérés par des plantes au Printemps  (amis allergiques, bonsoir !). Le résultat se trouve exposé en photographies grand format sur le mur du Potager du roi, jusqu’à fin juin 2012 -le 24 exactement-.

 

 Et vous, appréciez-vous le travail de Martin Oeggerli ?

Pour aller plus loin : www.micronaut.ch


loading L’infiniment petit avec Martin Oeggerli


Rendez-vous sur Hellocoton !

{ FACEBOOK | TWITTER | INSTAGRAM | PINTEREST | HELLOCOTON | GOOGLE+ }


1 commentaire
  1. Amajy

Trackback e pingback

Aucun trackback ou pingback pour cet article

Participez à L'heure d'été