Un petit ‘Hello’ du mois d’Août !

[J'aime bien noter ce nom de mois, avant qu'il ne migre de l'autre côté de la planète, comme les oiseaux. Imaginez, si je vous apostrophe ainsi : 'Un petit Hello de Novembre...' ça passe moins bien, c'est évident. Profitons-donc de cette douce période où les espadrilles et les lunettes de soleil sont de mise.]

Aujourd’hui, j’ai dans l’idée de vous parler Thé. Plus précisément La Maison des trois Thés (youpi, vive les bonnes adresses !)… mais pas tout de suite. Pour tout vous dire, cette idée d’article m’est venue ce mois-ci, quand je suis passée chez ma sœur. Elle m’avait préparé un délicieux breuvage, que je tenais à partager avec vous.

D’ailleurs, je peux rapporter notre conversation (de haute volée), elle ne m’en voudra pas :

Dis-moi, Ton thé est un délice ! Qu’est-ce que c’est ?

- Véranda, de Mariage.

- Tiens, je ne le connais pas, celui-là.

- Et dedans, il y a… ?

- Y’en a. [Sourire en coin]

- Y’en a  ?

- Oui, Y’en a. [Sourire]

Saperlipopette ! Au pays des thés, on ne livre pas facilement ses secrets. Il faut dire que si j’adore le thé et les infusions, ma sœur me bat à plates coutures. Elle a toujours un nombre incroyable de trésors dans sa cuisine qui me font rêver. Souvent, elle vous sert un nectar époustouflant… comme ça, mine de rien, juste parce qu’elle sait que c’est un délice.

Après enquête, je peux désormais vous dire ce qu’il y a dedans :

Thé noir, fruits exotiques, framboise, orangette confite,
fleurs (bleuet, rose, mauve, tournesol).
Un vrai voyage à lui tout seul !

**
*

thé véranda

Ô surprise, c’est donc du thé noir. Moi qui suis habituellement plutôt thé vert (à quelques jolies exceptions près, tout de même), j’ai été étonnée de tant l’apprécier.

Et voilà… Un nouveau thé à goûter, chères lectrices. Merci qui ? Merci Nathalie ! (OK… Merci à ma sister. )

Mais tout cela pour en venir où ? Je ne vous ai toujours pas parlé de La Maison des trois Thés ? Rohhh, ce n’est pas bien, vraiment (cela s’appelle tourner autour du pot[-au-lait]).

Trêve de plaisanterie, j’ai tout de même un secret important à vous confier…

Je pourrais vous parler longtemps de tous les thés que je bois. Comme beaucoup d’entre vous, je bois du Mariage frères (enfin, pas vraiment les frères, vous me comprenez !), du Palais des Thés (rohhh… pas non plus le Palais lui-même, enfin !), du Kusmi ou du thé Lov Organic, par exemple. Cette liste n’est pas exhaustive, cela serait trop simple. Je vous ferai un jour une revue de mes thés favoris.

Cela dit, si vous souhaitez tenter quelque chose de différent, il est un endroit que m’a fait connaître Doux mari il y a déjà quelque temps. Un salon où l’on peut trouver des thés extraordinaires. Une adresse à connaître absolument si vous passez par Paris. Attention, une adresse où se rendre uniquement si vous êtes des adeptes de thé… sinon, vous ouvrirez votre bourse pour rien et cela, ce serait vraiment dommage. Donc, si vous appréciez le thé haut de gamme, voici une adresse à retenir : 1 rue Saint Médard, dans le 5ème (métro Place Monge).

the

La Maison des trois Thés

Joli nom, n’est-ce pas ? Juste à côté de la rue Mouffetard vit une belle réserve de thés. C’est un salon où l’on se moque de l’accompagnement. Il y a du thé, du thé…. et du thé. Si vous avez envie d’une petite sucrerie, il vous faudra aller la prendre ailleurs ! Les thés que l’on vous sert sont tout simplement exquis. Ici, vous allez découvrir ou redécouvrir la saveur du thé. Cette Maison est tenue par une femme reconnue dans son expertise des thés sur le plan mondial : Yu Hui Tseng. Elle garde dans sa « cave » 500 millésimes qui vieillissent, attendant leur heureux propriétaire. « Maître Tseng » parcourt le monde pour sélectionner ses meilleurs théiers et manifestement, elle le fait bien.

C’est vraiment une expérience que d’aller s’asseoir là-bas pour participer à une cérémonie du thé. On vous invite à choisir quelle gamme vous sera servie… Pas de panique, une adorable serveuse se trouve à vos côtés : son avis est très précieux pour vous guider dans le dédale de la carte des thés « Wu Long ». Lors d’une première visite, il est vraiment difficile de faire son choix. Préférez-vous tester un thé à la saveur tournée vers la terre et les bois… Cherchez-vous plutôt des notes de miel, des effluves florales ? Êtes-vous uniquement passionnés d’agrumes ? Expliquez-le à la personne qui s’occupe de vous, vos vœux seront exaucés. Amateurs de thés fins aux goûts complexes… cet endroit ne s’oublie pas.

boite thé maison trois thes

Ah oui, j’oubliais : sachez que le nom des thés que l’on nous propose reste très hermétique. Il est bien difficile de retenir ce que l’on a pris d’une fois sur l’autre. Mais le voyage est là, dans le merveilleux thé semi fermenté que l’on vous sert, dans le cadre agréable et serein qui vous accueille. Ce havre de paix est une invitation à tous les amoureux qui recherchent une note calme dans le Paris très vivant que nous connaissons habituellement.

Un point m’a particulièrement amusée : apprêtez-vous à être décontenancés par la manière de préparer et de servir le thé. C’est normal ! Vous allez alors vous poser bien des questions sur votre manière de procéder. Mais peu importe, cette expérience à part peut être gardée pour cet endroit, cela lui laisse sa magie. Chez soi, on a tout de même moins de temps à accorder à la préparation du thé.

A noter tout de même… et ce que je reprocherai certainement le plus : le prix des thés. C’est un délice, mais le Paradis a un coût ! Sauf erreur de ma part, on ne vit pas uniquement de thé et d’eau fraîche. Un nectar à consommer avec modération, donc, pour ne pas entamer le budget important de votre foyer… c’est-à-dire le budget lecture mode beauté bijoux voyagePardon, je me trompe. Enfin, à vous de finir la phrase comme vous le souhaitez !

Cela dit… un mot, un seul : le PLAISIR. Où que vous conduisent vos papilles, cherchez simplement ce qui vous convient. A chacun ses expériences, à chacun sa boisson favorite. Pour ma part, malgré tout le bien que je viens de formuler à propos de La Maison des trois Thés, j’apprécie l’éclectisme, la fantaisie et les découvertes. J’aime changer. Voire même faire des incursions vers les infusions. Alors loin de moi l’idée de dessiner une ligne séparant le bon du moins bon. A vous de tracer votre chemin !

Nathalie

L’heure d’été, blog féminin lifestyle mode beauté, famille, coups de cœur, bonnes adresses… qui aime le thé !


loading A propos de thé, de Véranda... et de Maison !


Rendez-vous sur Hellocoton !

{ FACEBOOK | TWITTER | INSTAGRAM | PINTEREST | HELLOCOTON | GOOGLE+ }


15 commentaires
    • Nathalie
    • Nathalie
    • Nathalie
  1. minederien
    • Nathalie
  2. Ton doux mari

Trackback e pingback

Aucun trackback ou pingback pour cet article

Participez à L'heure d'été