Photo

Traveler Photo Contest : plein les yeux ! 2/2

11 juillet 2014
national geographic photo contest 2014

Quand Bison-très-futé préconise de ne surtout pas prendre la route demain, vous suivez son avis ?

Non ?

Non.

Voilà. Nous non plus.

Nous sommes un peu fous. Inutile de vous dire que je serais prête à soudoyer ledit Bison-Malin pour qu’il nous trouve une petite route libre de derrière les fagots, mais il se dit qu’il est intraitable et que non, vraiment, il n’autorise pas les traitements de faveur.

Rah.

Je préfère penser donc penser pour l’instant au Traveler Photo Contest du National Geographic plutôt qu’à mes valises… Tout à fait : elles ne sont pas clôturées, pour un départ prévu demain matin aux aurores.  Rien que de très normal, non ? ;) Des valises pour trois jours, on doit pouvoir les faire en trois minutes, n’est-ce pas ?

Excellent 14 juillet & à bientôt, je vous laisse avec la suite de ma sélection !

 

Traveler Photo Contest – National Geographic

 

national geographic photo contest 2014

Clic-Clic : la suite, c’est ici !

loading Traveler Photo Contest : plein les yeux !  2/2 Rendez-vous sur Hellocoton !
Photo

Traveler Photo Contest : Magnifique ! 1/2

10 juillet 2014
concours photo national geographic

Le Traveler Photo Contest organisé par le National Geographic fera, tout autour du monde, d’heureux vainqueurs cet été. Pour l’instant, les soumissions de photographies sont arrivées à leur terme. Le temps du choix est arrivé.

Je suis admirative du talent de tous les participants. Des scènes charmantes, splendides, amusantes ou étonnantes attendent d’être admirées par les lecteurs de passage. Si vous vous rendez directement sur le site de la compétition, pour pourrez découvrir que quelques mots ou quelques phrases accompagnent chaque cliché, ce qui permet de remettre en contexte l’image qui nous est présentée. C’est très enrichissant… et tellement attrayant que je ne résiste pas à vous montrer ici mes coups de cœur en deux fois. La suite dans mon prochain billet ! ^^

(Ne me demandez surtout pas pourquoi j’ai sélectionné telle photo plutôt qu’une autre. Je pense que si je retentais une sélection maintenant, mon choix évoluait certainement.)

Clic-Clic : la suite, c’est ici !

loading Traveler Photo Contest : Magnifique ! 1/2 Rendez-vous sur Hellocoton !
L'air du temps

Un été en chansons… latines

7 juillet 2014
chaons été

Les robes volètent dans les rues, jusqu’aux jupes -qui tournent, évidemment- portées par les petites filles que je croise deci-delà. A commencer par ma Choupette, qui veut profiter des vacances pour oublier quelque temps la classique tenue d’école : le pantalon !
J’observe au fil des jours des adolescents siffler ou fredonner des airs joyeux. Des couples, à la terrasse des cafés, parlent de leurs projets. L’été est bel et bien installé.

chansons latines été

Cette période offre aussi mille et une choses à gérer avant la fin juillet. Je ne sais pas pourquoi, mais chaque année, juste avant les belles semaines semaines de farniente, je me donne des buts. Je dois avoir fait ceci ou cela pour telle date. Forcément, vous imaginez bien que je n’hésite pas à charger mon planning… qui se met à ressembler à une valise qui craque. Juste histoire de me dire que je n’ai pas tout fait et ainsi me donner une excuse pour râloter ensuite un peu. Que voulez-vous, je suis faite ainsi. Vous l’aurez compris, le blog passe donc au rythme d’été, plus calme, sans rythme précis de publication.

Comme à l’accoutumée, la musique m’accompagne et parvient souvent à faire baisser mon niveau de tension du jour. C’est ma potion magique. J’aime bien la partager avec vous.

Voici donc quelques chansons savoureuses. En cette période où Rio est à l’honneur, vous allez facilement constater que je me suis laissée influencer par des sonorités très agréables, très latines

*

Clic-Clic : la suite, c’est ici !

loading Un été en chansons... latines Rendez-vous sur Hellocoton !
Art & Création

Photo / Julie Lee ou les gourmandises vues du ciel

16 juin 2014
fruits et legumes julie lee collage pepins

Une amie m’a évoqué ce week-end les belles compositions de Julie Lee. Elles subliment les fraîches gourmandises vitaminées que la jeune artiste – vivant en Californie – aime déguster au fil des jours. L’angle de vue… se plaçant pour ainsi dire au ciel, me plaît beaucoup.

Vous allez voir que cette jeune femme ne manque pas d’excellentes idées pour nous donner l’eau à la bouche grâce à ses tableaux multicolores. Après un succès mérité sur Instagram, Julie Lee vend ses posters sur son site. Bonne idée !

La prochaine fois que je ne parviens pas à organiser mon panier quand je vais au marché, j’appelle Julie, promis. Je suis certaine qu’elle trouvera l’inspiration et parviendra à me créer en en claquement de doigts une œuvre d’art à base de cerises, de crevettes, et de capucines.

+

    fruits et legumes julie lee collage fleurs et feuilles

Clic-Clic : la suite, c’est ici !

loading Photo / Julie Lee ou les gourmandises vues du ciel Rendez-vous sur Hellocoton !
Mode et Beauté

Beauté : Quand la pomme te prend pour une poire

15 juin 2014
beauté pomme poire

‘Pauvre pomme !’

Je vous assure, chers lecteurs, parfois, je pense très fort « Pauvre pomme » d’une personne, mais comme je suis bien éduquée, je ne le montre pas toujours.

Tenez, pas plus tard qu’il y a quelques jours… Je rentre dans une parfumerie bien connue pour demander un soin du visage qui ferait ceci ou encore cela. La vendeuse sait manifestement exactement ce dont j’ai besoin et me désigne un joli produit… qui manque de me faire tomber à la renverse à la vue de son prix.

Le sérum dépasse les 300 euros.

300 euros !

Ni une ni deux, je regarde la vendeuse avec un franc sourire et lui réponds que je ne suis pas prête à mettre ce prix dans un soin, même le meilleur. A chacun ses limites ; les miennes sont bien en-deçà de cette proposition.

Voyant la vendeuse perplexe, je pense immédiatement à retourner dans ma pharmacie habituelle (je suis ravie de mes dernières crèmes A-derma, je ne sais même pas pourquoi j’ai regardé autre chose… Enfin si ; en soin du visage vendu en parfumerie, j’aime beaucoup Clinique, par exemple. Je pourrais aussi citer Qiriness, qui est également une marque pas assez connue à mon goût et qui fait son job à la perfection).

Devinez ce qu’a fait la vendeuse ? Non, elle n’a pas changé de produit, pensez-vous…

Clic-Clic : la suite, c’est ici !

loading Beauté : Quand la pomme te prend pour une poire Rendez-vous sur Hellocoton !
Lifestyle

Si tu ne vas pas à Rio, trouve un logo !

12 juin 2014
rio

Hello, mes bons amis !

Et voilà… Rio, de vert et jaune vêtu, est arrivé. J’ai d’ailleurs en tête ce tableau de Lia Mittarakis, que je m’empresserais d’aller regarder de près au musée d’art naïf de Cosme Velho si je prenais un vol vers l’Amérique latine.

+

tableau art naif rio

©Lia Mittarakis

+

Quant à moi, j’ai de moins en moins de temps à consacrer au blog. Ces dernières semaines ont été assez mouvementées à la maison. Des ascenseurs émotionnels m’ont quelque peu chamboulée. Rien de très important à raconter ici… je n’y tiens pas. Mais je peux toutefois associer ces dernières semaines à des montagnes russes d’émotions : je dois avouer que cela m’a bien plus fatiguée que je ne l’aurais pensé. En outre, évidemment… qui dit stress dit grignotage :  je ne suis plus vraiment prête pour aborder la fameuse époque « maillot de bain ». Oh là là, pas du tout (heureusement, il y a la bonne copine salle de sport ^^). Je tiens d’ailleurs à remercier la presse féminine qui continue plus que jamais à déformer rétrécir amaigrir photoshoper les modèles, accentuant ainsi l’écart entre la taille triple zéro des très jeunes femmes propulsées en première page des magazines et la mienne, qui s’est quelque peu arrondie… embellie. Certes, je rentre toujours dans le joli T-shirt que j’ai commandé à Sylvie, c’est déjà ça. Tout va bien, l’honneur est sauf. (Je ne vous dirai pas qu’il est extensible et donc très gentil avec mes mouvements de taille. Oups.)

Je regrette seulement un point… Mon fichu caractère qui fait que, lorsque mon esprit est tout en bloc tourné vers diverses questions, je passe mon temps à y réfléchir, encore et encore… trop, en fait. A saturation. Et comme mon joli projet (oui, j’ai décidé qu’il était joli ^^) de jeune pousse d’auto-entreprise (je n’en dirai pas plus pour l’instant… Surprise ! ) a forcément été mis en pause, j’en ai été attristée. L’envie de bloguer était en parallèle moins présente. Comme je vous l’ai dit, pas d’envie… pas de billet forcé. Je ne sais pas comment vont se passer les prochaines semaines et si j’avancerai à pas de fourmi comme c’est le cas aujourd’hui, ou si je vais enfin pouvoir monter sur les ailes d’un oiseau. J’aimerais pouvoir vous dire que tout sera prêt pour l’automne, mais les aléas de la vie me font dire que je devrais bien me garder de vendre la peau de l’ours… (D’ailleurs, je viens d’apprendre que l’on parle plutôt de poulets chez nos amis anglais : « don’t count your chickens before they’re hatched »… Promis, je ne compte pas mes poulets. Promis.)

Clic-Clic : la suite, c’est ici !

loading Si tu ne vas pas à Rio, trouve un logo ! Rendez-vous sur Hellocoton !