Humeurs d'été

Vis ma vie de parent – Joyeux Muguet !

29 avril 2014
bonne étoile parent

Nous sommes dans la période des ponts. Enfin.

La fameuse période où l’on se retrouve entre amis pour bavarder, échanger, voire même, faire quelques joyeuses ac-ti-vi-tés. Et comme nous réunissons des enfants, nous en profitons pour faire quelque chose d’un peu exceptionnel, quelque chose qui pourrait rester dans les mémoires.

Alors voilà… Je vous ai tout mis en images, vous saisirez mieux à quel point nous avons de bonnes idées, par-ici.

+

Premier mai

+

dure vie parent

+

J’en vois un qui a ri, dans l’assemblée.

Ce n’est pas très charitable, vous savez.

+

Clic-Clic : la suite, c’est ici !

loading Vis ma vie de parent   Joyeux Muguet ! Rendez-vous sur Hellocoton !
Humeurs d'été

Celle qui aimait miser sur le Quick Win

28 avril 2014
pomme amour

Doux Mari m’a dit en riant hier, que j’étais adepte du Quick Win.

Quoi ? Du kwi-kwin ?

Non non, il parlait bien du « Quick win ».

Laissez-moi vous brosser le tableau de cette histoire…

Un retour de vacances.
Des valises et des sacs dans toutes les pièces.

Au terme de ce premier rangement, je ressens (ne me demandez pas pourquoi) une subite envie de remettre en ordre une partie de la bibliothèque du salon – que nous n’osons pas ouvrir de peur de savoir ce qu’il y a dedans (because of all the bazar inside cumulé depuis des mois).

Bilan : des affaires en tas un peu partout à ranger dimanche après-midi.

Après plusieurs heures consacrées à un interminable travail de fourmi (tel papier à ranger là, tel livre à remonter de deux étages, telle barrette à remettre plutôt là…), je tombe sur trois adorables petits tableaux carrés, achetés depuis longtemps… et jamais sortis de leur emballage.
Je me retourne illico presto vers Doux Mari, les yeux papillonnants, pour lui demander s’il ne pourrait pas me les accrocher là, tout de suite… maintenant.

Et comme j’ai un Mari adorable, il accepte d’accrocher mon triptyque là… tout de suite, maintenant. Pas un mot sur le fait qu’il rencontre tous les malheurs du monde pour les installer. Moi qui pensais qu’il s’agissait de trois petits clous à enfoncer avec un marteau… la réalité est tout autre : il faut sortir les vrais outils « gros bras ». Le mur choisi est manifestement constitué de béton armé.

Cela dit, au soir de cette journée intense, j’avais certes passé une après-midi à ranger une case que nous laissions d’ordinaire fermée… mais grâce à Doux Mari, j’avais une nouvelle déco chez moi qui me donnait le sourire.

C’est alors que j’ai appris (imaginez ma stupéfaction) THE expression of the day :

Doux Mari m’explique que j’ai manifestement besoin d’un QUICK WIN pour retrouver le moral. Voir une chose, au cœur d’un projet de longue haleine, au moins une petite chose avancer vite et bien. En somme, un gain rapide qui donne le sourire.

Je ne sais pas suis je dois être heureuse ou un tantinet vexée.

+

Doux Mari a donc appliqué sur moi une technique ultra connue en entreprise. Un projet compliqué à élaborer doit être ponctué de petits bonbons pour son client, afin de lui lui faire comprendre qu’on le chouchoute : si tout ne peut avancer à vive allure, il est cependant possible d’améliorer rapidement de petites choses, deci delà. Et hop, abracadabra, l’humeur des personnes avec lesquelles on travaille est facilement ramenée au beau fixe. Et votre client vous laisse ainsi continuer votre vaste travail.

bonbons

+

Après tout, j’ai mon triptyque accroché chez moi. Je suis ravie. C’est bien ce point que je retiens aujourd’hui et non les heures de rangement.

Vive le Quick Win !
… Enfin, vive le gros bricolage délégué à Doux Mari. Parce que, l’autre façon de voir les choses, c’est que :

* 1. Yeux papillonnants devant l’Homme = bricolage fait ;

* 2. Un grand bravo dit à la fin du bricolage de l’Homme = Homme très fier. Ainsi donc:

* 3. Le prochain bricolage un peu difficile sera aussi effectué par le magnifique Homme en question.

Logique, non ? ;)

Humhum… Doux Mari, si tu me lis, sache que tu es sexy quand tu bricoles. Vrai de vrai ! ^^

A bientôt pour une autre grande aventure !

l’heure d’été, blog féminin lifestyle, mode, beauté, arts, création, photos, voyage, humeurs… de retour de vacances !
loading Celle qui aimait miser sur le Quick Win Rendez-vous sur Hellocoton !
Lifestyle

Vacances d’avril… découvre-toi d’un fil

21 avril 2014
vacances-perigord

Quand, en avril, vous allez passer quelques jours de vacances familiales dans le Sud… oubliez les manteaux et sortez les petits hauts légers ! Je ne sais pas si l’on peut vraiment en faire un dicton, mais c’est tout simplement notre expérience du printemps 2014. Ces quelques jours dans le beau Périgord, la semaine dernière, ont été un vrai rayon de soleil… au propre comme au figuré. Des températures estivales l’après-midi, un ciel bleu à toute épreuve, nous admettons bien volontiers avoir eu une chance extraordinaire. De Sarlat à Saint-Amand de Couly, de Domme à Rocamadour… nous avons goûté avec délice quelques jours complètement à part.

Très vite, entre deux visites de grottes, les enfants nous ont demandé avec un naturel désarmant si nous avions la possibilité de déménager dans ces paysages verts. Ce ne serait pas de refus, après tout ! ^^ Quoi qu’il en soit, nous nous sommes faits de magnifiques souvenirs à base de bisous, de sourires et de détente. Nous rions en regardant nos photos. C’est un peu comme le nain d’Amélie Poulain qui se promènerait dans le Sud-Ouest. Nous nous sommes tous immortalisés sans compter sur les clichés… Je crois que nous avons un peu exagéré. Et comme les loulous ont voulu eux aussi prendre des photos, cela donne de nombreux doublons, mais après tout, c’est le signe que tout le monde est content !

La suite des vacances se fait désormais près de Bordeaux. Figurez-vous que ma Maman a écrit aux cloches pour leur expliquer que nos choupinets étaient de passage. Et ma mère, quand elle écrit aux cloches, elle le fait vraiment : dimanche, Choupette et petit Loup ont ainsi trouvé des œufs à profusion dans le jardin. Quelle chance ! Les petits paniers ont été évidemment bien remplis. Depuis, plus une journée sans une frimousse d’enfant à moustache chocolatée.

+vacances paques

+

Clic-Clic : la suite, c’est ici !

loading Vacances davril... découvre toi dun fil Rendez-vous sur Hellocoton !
Mode et Beauté

BAIN – Des maillots français conçus à Biarritz

18 avril 2014
BAIN

Des envies d’été et de soleil, d’une douce ambiance de surf et de plage… version 1970 ? Alors jetez un œil sur une société installée sur la côte basque, à Biarritz.

La jeune marque BAIN se lance via la plateforme de financement participatif Kiss Kiss Bank Bank.

biarritz plage

+

Cindy Defort et Nicolas Kovac ont mis tout leur cœur dans leur entreprise pour fabriquer des shorts et maillots de bain haut de gamme. Aujourd’hui, Ce duo biarrot a besoin de visibilité pour sa campagne. C’est donc avec plaisir que je leur ouvre les portes de L’heure d’été. Si vous n’êtes pas encore en vacances actuellement, n’hésitez pas, si le cœur vous en dit,  à partager ce billet sur vos réseaux sociaux, cela leur donnerait un petit coup de pouce.

+

maillot de bain français

+

Voici un joli teaser en vidéo, tourné entre Bidart, Biarritz & Anglet…

+

[vimeo width="640" height="360" video_id="90919588"]

+

Cindy a rencontré Nicolas en 2010, alors qu’elle était styliste pour la marque canadienne Harricana. Ce-dernier était alors étudiant en Cinéma à l’université et travaillait en parallèle en tant que graphiste. A la fin de l’été, il rentre à Montréal après un voyage de surf dans les landes ; il a demande alors à son amie un maillot couleur du temps (ah non, c’est Peau d’Âne, ça, pardon, je me trompe d’histoire !). A vrai dire, il lui a demande plutôt un short de surf, qu’il vient de dessiner. Cindy a fait alors ses débuts de surfeuse et en en profite pour travailler sur ses maillots.

C’est ainsi que l’aventure BAIN commence !

Et pourquoi en parler sur mon blog, me direz-vous ?

Non, je ne suis pas là pour évoquer tous les projets de crowdfunding. Mais parler de quelques coups de cœur, oui, avec plaisir !

A vrai dire, j’avais déjà découvert la marque BAIN… juste avant qu’elle n’apparaisse sur Kisskissbankbank. J’avais trouvé ce projet bien conçu et sérieux à la fois. La collection se fabrique à Troyes ; les matières utilisées viennent d’Europe. Savez-vous aussi qu’un de leurs maillots, le « Malzanne », est constitué de fibres ECONYL ? (Celles-ci sont créées à partir de plastique recyclé. Ingénieux ! )

Alors, forcément, quand ils m’ont envoyé un très gentil mail, j’ai réfléchi… environ 3 secondes avant de leur dire oui.

Beau chemin à Cindy et Nicolas ! Une belle aventure d’entrepreneuriat commence.

+

cote basque

 +

Belle journée,

Je retourne à mes vacances familiales dans le Sud…

Nathalie

L’heure d’été, blog féminin lifestyle, mode, beauté, famille, photo, humeurs, création… qui aime le soleil !
 
 
loading BAIN   Des maillots français conçus à Biarritz Rendez-vous sur Hellocoton !
L'air du temps

Le souffle de la musique jazz : Ambrose Akinmusire

13 avril 2014
Ambrose-Akinmusire

Il y a toujours de belles surprises musicales chez Blue Note.

Cette semaine, je découvre avec plaisir « The Imagined Savior is The Easier to Paint », nouvel album du très doué trompettiste (allez, j’ose lancer le terme de maestro…) Ambrose Akinmusire. Au regard de la qualité de ce que nous offre ce jeune californien, je me dis qu’il serait judicieux que je mettre également dans la playlist « When the heart merges glisting », album déjà édité chez Blue Note en 2011. Je comprends que le label ait facilement repéré cet artiste, puisque le jeune compositeur, en 2007, a remporté deux prix très convoités dans le monde du jazz.

+

jazz-album-blue-note

+

Clic-Clic : la suite, c’est ici !

loading Le souffle de la musique jazz : Ambrose Akinmusire Rendez-vous sur Hellocoton !
L'air du temps

Cats on Trees, Jimmy : direction l’Afrique du Sud

10 avril 2014
cats on trees clip jimmy

Le duo Cats on Trees nous le promettait… il est enfin là : voici leur nouveau clip « Jimmy ». Nina Goern et Yohan Hennequin avaient raison de nous faire patienter. Les paysages d’Afrique du Sud apportent ce je ne sais quoi qui donne à ce morceau une force supplémentaire.

J’apprécie beaucoup que la partition ne narre pas tout à fait la même chose que les paroles, du moins, dans la manière dont je perçois cette chanson. Pas d’effets de redondance, pas de propos surlignés. L’alchimie texte-musique fonctionne à merveille.

+

Cats on Trees Nina

Clic-Clic : la suite, c’est ici !

loading Cats on Trees, Jimmy : direction lAfrique du Sud Rendez-vous sur Hellocoton !