Catégorie

Photo

Photo

Partager des photos prises dans un musée

18 mars 2015
tableau musee

J’ai toujours cru que photographier une œuvre d’art dans un musée national avec son smartphone, pour la partager sur Instagram, Twitter ou Facebook, était une pratique proscrite. Pratique répandue certes, mais illicite.

Mais ça, c’était avant. Avant que je ne lise cet article des Inrocks. Les amis, je suis tombée de ma chaise.

D’abord parce qu’une Charte du Ministère de la Culture existait depuis un moment déjà, stipulant qu’il est justement possible de partager des photos prises dans un musée national. Et d’autre part… parce qu’il semblerait que Madame la Ministre de la Culture soit à remercier.

Grâce à une photo de l’exposition Pierre Bonnard que celle-ci a publié le 17 mars sur son compte Instagram, Fleur Pellerin vient de faire changer le règlement du Musée d’Orsay.

Sa direction, si j’ai bien saisi l’article, ne souhaitait pas jusque-là appliquer cette Charte au sein de son établissement. Baguette magique…  Abracadabra ! Désormais, nous pouvons tous aller poster des nus de Bonnard sur nos comptes. Encore que… l’histoire ne dit pas si Big Brother Facebook ne va pas nous censurer pour avoir mis en avant des corps en tenue d’Eve. Mais ceci est un autre débat.

Pour information, voici la fameuse Charte « Tous Photographes ! » que je ne connaissais pas encore hier. En prenant soin de respecter les autres visiteurs des musées ainsi que les œuvres elles-mêmes, il serait donc possible de partager son émoi devant La Femme à l’ombrelle de Monet. Ou pas, cela dit ! On a -heureusement- encore le droit de s’extasier discrètement.
Mais on s’éloigne du sujet. L’idée du billet était simplement de signifier qu’il est possible de le faire. Après, à chacun sa manière de vivre une exposition ! Justement, je devrais aller voir celle de Pierre Bonnard bientôt. Me connaissant, il n’est pas improbable que je poste quelque chose, je verrai où me mène l’inspiration… mais je sais déjà que si je le fais, la personne qui m’accompagnera au musée d’Orsay me regardera d’un air consterné. ^_^

Lire la suite du billet Lifestyle de L’heure d’été

Rendez-vous sur Hellocoton !
Photo

Fog : Dessine-moi l’automne…

13 novembre 2014
fog 5

Je connais quelqu’un qui peut capturer cette saison en photo. Cela vaut bien un dessin !

A travers ses photographies tournées autour de l’automne et du brouillard, le fameux Fog anglais, l’artiste Kilian Schönberger nous donne du rêve. A croire que cette saison est la plus poétique de l’année, avec ses manteaux de nuages couleur ivoire.

Quelle habileté dans les prises de vues… Ce magicien de l’image nous montre avec brio combien les dernières minutes avant le lever du soleil sont un trésor d’intensité, pour qui sait capturer l’insaisissable.

Son travail sur les voiles de l’automne est visible sur Behance. Je vous renvoie aussi sur la page boutique de son site personnel, si certains sont amateurs de tirages pour faire un cadeau à un proche… (Il semblerait que le 25 décembre approche. Si, si, ne me regardez pas comme ça, avec l’effroi de la personne qui pense à tous les magasins bondés de décembre ou, pour l’amateur de boutiques en ligne, aux heures passées à se demander à quelle personne associer tel ou tel cadeau. Je peux vous confirmer que nous voyageons tout droit vers la fin de l’année, car mes enfants sont en pleine préparation de la fameuse liste destinée au Père Noël. Et je vous assure qu’ils l’affinent avec tout le souci du détail nécessaire à ce genre de travail minutieux. ^^)

 

blog féminin lifestyle

 

fog 8

Lire la suite du billet Lifestyle de L’heure d’été

Rendez-vous sur Hellocoton !
Photo

Paysages flottants boliviens

19 septembre 2014
on her skin photos

On va parler photo, histoire d’oublier quelques minutes que je suis un peu débordée en cette rentrée.

Moi, débordée ? Non, pas du tout. Du tout.
Enfin si. Un peu quand même.

Après quelques mois folkloriques, où le projet dont je vous parle parfois ici à demi-mots a avancé au pas de la tortue (non mais c’est mignon, une tortue, cela dit…), vous le devinez, je recommence à présent à y travailler quotidiennement ; cela me prend un temps fou, tout simplement. Je jongle entre mains domaines chronophages. J’ai à présent la sensation de marcher, tel un funambule, sur un fil bien mince. C’est exaltant, stimulant… mais stressant en même temps. Comme chaque projet, en somme ! J’ai conscience de ne faire qu’effleurer le sujet ici pour l’instant. Ce n’est même pas du personnal branding… chaque chose en son temps. Non… parler complètement de ce projet ici est encore un peu trop difficile pour moi. J’ai tellement peur de me prendre les pieds dans le tapis que je bloque pour l’instant, je ne parviens pas à en dire plus.  On ne se refait pas 😉 D’ici quelques mois, promis, projet fini ou non, je vous explique tout.

Bref. Je voulais donc vous parler image… et surtout de la série photographique On her Skin, de la douée Asako Shimizu (née en 1969 au Japon). Je m’en veux, j’ai manqué l’exposition de ces photos à la galerie NextLevel l’hiver dernier. Mais où avais-je donc la tête ?  ^^

Quoi qu’il en soit, si vous aimez les belles choses… la bleue et la Bolivie, l’artiste photographe Asako Shimizu vous plaira certainement.

Vous savez que je suis sensible aux photos qui nous font voyager, qui nous emmènent entre deux mondes pour mieux nous faire rêver. C’est le cas ici. La nature prend le pas sur un être humain, petit et léger comme une plume, relégué au second plan de l’histoire. Il semble quelque peu perdu au milieu des grands espaces et des beaux horizons auxquels il est intégré… comme fusionné par magie. D’ailleurs, dans le titre de cette série de photos « On her skin », vous devinerez aisément que le terme « her » désigne la Terre.

La lumière, la composition de ces images dégagent simultanément une force et une harmonie indéniables. On est presque dans l’abstrait, ce qui permet de projeter dans ces photos autant d’histoires qu’il y a de spectateurs.

C’est saisissant, captivant, charmant (au sens étymologique).
Pour la petite histoire, Asako Shimizu a pris ces clichés, il y a quelques années, dans l’incroyable décor du Salar d’Uyuni, un désert de sel situé dans les hauts plateaux boliviens.

Je note donc dans mes voyages rêvés… la Bolivie.

*

On her Skin – Asako Shimizu

  OHS7

Lire la suite du billet Lifestyle de L’heure d’été

Rendez-vous sur Hellocoton !
Photo

Traveler Photo Contest : plein les yeux ! 2/2

11 juillet 2014
national geographic photo contest 2014

Quand Bison-très-futé préconise de ne surtout pas prendre la route demain, vous suivez son avis ?

Non ?

Non.

Voilà. Nous non plus.

Nous sommes un peu fous. Inutile de vous dire que je serais prête à soudoyer ledit Bison-Malin pour qu’il nous trouve une petite route libre de derrière les fagots, mais il se dit qu’il est intraitable et que non, vraiment, il n’autorise pas les traitements de faveur.

Rah.

Je préfère penser donc penser pour l’instant au Traveler Photo Contest du National Geographic plutôt qu’à mes valises… Tout à fait : elles ne sont pas clôturées, pour un départ prévu demain matin aux aurores.  Rien que de très normal, non ? 😉 Des valises pour trois jours, on doit pouvoir les faire en trois minutes, n’est-ce pas ?

Excellent 14 juillet & à bientôt, je vous laisse avec la suite de ma sélection !

 

Traveler Photo Contest – National Geographic

 

national geographic photo contest 2014

Lire la suite du billet Lifestyle de L’heure d’été

Rendez-vous sur Hellocoton !
Photo

Traveler Photo Contest : Magnifique ! 1/2

10 juillet 2014
concours photo national geographic

Le Traveler Photo Contest organisé par le National Geographic fera, tout autour du monde, d’heureux vainqueurs cet été. Pour l’instant, les soumissions de photographies sont arrivées à leur terme. Le temps du choix est arrivé.

Je suis admirative du talent de tous les participants. Des scènes charmantes, splendides, amusantes ou étonnantes attendent d’être admirées par les lecteurs de passage. Si vous vous rendez directement sur le site de la compétition, pour pourrez découvrir que quelques mots ou quelques phrases accompagnent chaque cliché, ce qui permet de remettre en contexte l’image qui nous est présentée. C’est très enrichissant… et tellement attrayant que je ne résiste pas à vous montrer ici mes coups de cœur en deux fois. La suite dans mon prochain billet ! ^^

(Ne me demandez surtout pas pourquoi j’ai sélectionné telle photo plutôt qu’une autre. Je pense que si je retentais une sélection maintenant, mon choix évoluait certainement.)

Lire la suite du billet Lifestyle de L’heure d’été

Rendez-vous sur Hellocoton !
Photo

Photo / Julie Lee ou les gourmandises vues du ciel

16 juin 2014
fruits et legumes julie lee collage pepins

Une amie m’a évoqué ce week-end les belles compositions de Julie Lee. Elles subliment les fraîches gourmandises vitaminées que la jeune artiste – vivant en Californie – aime déguster au fil des jours. L’angle de vue… se plaçant pour ainsi dire au ciel, me plaît beaucoup.

Vous allez voir que cette jeune femme ne manque pas d’excellentes idées pour nous donner l’eau à la bouche grâce à ses tableaux multicolores. Après un succès mérité sur Instagram, Julie Lee vend ses posters sur son site. Bonne idée !

La prochaine fois que je ne parviens pas à organiser mon panier quand je vais au marché, j’appelle Julie, promis. Je suis certaine qu’elle trouvera l’inspiration et parviendra à me créer en en claquement de doigts une œuvre d’art à base de cerises, de crevettes, et de capucines.

+

    fruits et legumes julie lee collage fleurs et feuilles

Lire la suite du billet Lifestyle de L’heure d’été

Rendez-vous sur Hellocoton !
Photo

Photo / Retour en enfance : Rendez-vous à Tiksi

17 mars 2014
siberie tiksi jeux enfants

Un billet photo, un billet art, un billet neige venu tout droit de Sibérie, pour aborder la semaine en beauté. Mais tout d’abord merci… Merci pour les adorables mots que j’ai reçus suite à mon dernier billet. J’espère que je pourrai vous reparler de mon projet dans quelques semaines.

Mais parlons plutôt images et photographie. Vous savez que j’aime la création et les arts, le talent à mettre en avant ici et là. C’est ainsi que je découvre avec joie cette année une photographe russe à suivre de près : Evgenia Arbugaeva. Cette jeune femme porte sur le monde qui l’entoure avec regard d’artiste d’une grande sensibilité. J’ai croisé sa route artistique grâce au prix prix Leica Oskar Barnack, l’une des distinctions qu’elle a obtenues pour sa série ‘Tiksi’.

Lire la suite du billet Lifestyle de L’heure d’été

Rendez-vous sur Hellocoton !
Vous êtes ici :