Lifestyle

Surf : Laird Hamilton, le dompteur de vagues

26 juin 2012
Surf Pagaie Laird Hamilton

Lorsque l’on pense au Surf, le nom de Kelly Slater vient vite en tête, à juste titre d’ailleurs : ce grand champion, multi-médaillé, est déjà rentré dans l’histoire de la compétition. Son talent n’est plus à démontrer.

Mais il existe aussi des personnalités tout aussi connues, qui vivent le surf différemment. Je voudrais aujourd’hui m’arrêter un instant sur un superbe « papy » du surf (n’exagérons rien, notre hawaïen est né en 1964, le qualificatif est caricatural) : l’excellent Laird Hamilton. Il a orienté sa vie vers le surf, mais sans passer par la compétition qu’il trouvait éloignée de son idéal de liberté. Cet aventurier a voyagé à la recherche des plus belles vagues du monde dans l’espoir de les dompter. Ce qu’il a brillamment réussi jusque-là.

 


AAA
Au cours de sa superbe carrière, il a inventé ou réinventé de multiples façons de glisser les vagues :

-   Le tow-in : l’idée est de parvenir à surfer des vagues très puissantes au large en se faisant tracter par un zodiac pour avoir une chance de les chevaucher ;

 AAA

-   Le foil-board : une dérive en métal (on dirait un long couteau !) se situe sous la planche, ce qui permet -avec la vitesse- de s’élever au-dessus de l’eau. L’utilisation du jet-ski pour tracter la planche est de mise dans ce cas.

AA

-   Le stand-up paddle board. Nous arrivons à présent à la proposition à laquelle je suis la plus sensible. L’idée est de surfer sur une très longue planche en s’aidant d’une pagaie.
Je m’imagine déjà dessus en famille avec mari et enfants ! Bon, d’accord, quand ils auront un peu grandi… Nous en profiterons pour passer par Hawaï.
Ce qui est formidable dans cette façon d’appréhender la vague, c’est qu’un gros spot n’est pas nécessaire. Un endroit calme peut servir de base… et là, j’adhère au concept ! Laird Hamilton doit bien s’amuser avec ses deux enfants !

 

 

 


Laird Hamilton SUP Trick Compilation par Riders-Match

AAA

 

Ce Géotrouvetout du surf nous fait trembler devant ses exploits en admirant les films issus de ses aventures.

Aujourd’hui, nous pouvons retrouver Laird Hamilton (non, pas en vrai Mesdames, désolée) en PHOTOS à la galerie parisienne Polka, qui nous propose de superbes images du sportif. Elles sont l’œuvre du photographe français Sylvain Cazenave qui le connaît depuis presque 30 ans.
AA

 

                                               Sylvain CAZENAVE  /  Hookipa, île de Maui, Hawaii, octobre 1983
 
AAAA

Quelque chose me dit qu’entre les inconditionnels du surf et les femmes en émoi devant ce bel Indiana Jones des vagues, cette exposition doit rencontrer un grand succès ! Mais pourquoi n’ai-je pas le temps d’y aller, quelle déception…

J’ai l’air de tomber en pâmoison, comme ça, mais si mon mari osait prendre autant de risques que Laird Hamilton, il y aurait une discussion houleuse à la maison ! Le beau mâle qui fait des exploits sur l’océan, c’est bien, mais tant qu’il n’habite pas avec moi… ;)

En résumé, Mesdames, j’ose le dire : emmenez vos amoureux à cette exposition sous prétexte de sport, d’aventures, de vagues, de soif de l’extrême, de communion avec la nature… et faites-vous plaisir aux yeux. Car Monsieur Hamilton est plutôt bien conservé. (Rahhh, oui, j’ai osé, j’ai dit ce que j’interdis à tout homme de prononcer en situation inversée… mais nous sommes dans un blog féminin, je suis à l’abri du MLH, Mouvement de libération des Hommes.)

Que vos yeux soient charmés,

Nathalie

PS. Dépêchez-vous, l’exposition se termine le 3o juin…

 

Sylvain Cazenave
Laird Hamilton, L’art d’être un waterman

Polka Galerie
12 rue Saint Gilles,
75003 Paris

Du mardi au samedi / 11h-19h30

www.polkagalerie.com

 

loading Surf : Laird Hamilton, le dompteur de vagues Rendez-vous sur Hellocoton !

D'autres billets doux de L'heure d'été vous attendent

9 Commentaires

  • Reply Valérie { Atelier rue verte } 26 juin 2012 at 6 h 40 min

    Oui, j’ai vu cela hier aux infos, les photos sont superbes !

    • Reply Nathalie 26 juin 2012 at 7 h 43 min

      Si l’on me demandait de préparer un reportage sur ce surfeur, je ne ferais pas la tête, c’est certain ! :)

  • Reply Ludi 26 juin 2012 at 7 h 23 min

    Oulalala ! Merci pour ce beau réveil ! Je suis trop contente d’avoir bu mon café en compagnie de Laird H. … L’un de mes Supers HérOs préférés ;))

    • Reply Nathalie 26 juin 2012 at 7 h 43 min

      Mazette, mon café, je l’ai oublié ! Vite…
      Bonne journée !

      • Reply jonalys precious 26 juin 2012 at 8 h 15 min

        Je confirme : un vrai régal en buvant son café du mâtin !

  • Reply mon-nid 26 juin 2012 at 9 h 11 min

    Je suis sensible au charme du surf… L’homme dans le rouleau de la vague, c’est magnifique ! Mais de loin… Jamais personne n’arrivera à me faire faire la même chose !

    • Reply Nathalie 26 juin 2012 at 16 h 34 min

      ;) Sinon, je me dis qu’on peut aussi tester le surf sur ses enfants, quand ils font des bêtises (on peut par la même occasion les chatouiller avec les pieds…) !

  • Reply Tongs et Sri Lanka 26 juin 2012 at 12 h 23 min

    c’est excellent le stand-up paddle ! ça me donne envie d’essayer car le surf, je crois que je n’y arriverai jamais :p déjà le body surf j’ai cru me noyer de rire, alors le surf debout… ;)
    (ça fait du bien de voir des photos de mer bleue ;) )

    • Reply Nathalie 26 juin 2012 at 16 h 36 min

      J’adore la photo du Papa qui promène sa fille, c’est mignon !
      Alors comme ça, tu as testé le body surf ? Et… tu nous cachais cela ? Bravo. Je demande un article à ce sujet sur ton blog, non mais ! ;)

    Pour un petit mot, c'est par-là !