Maison

Besoin de chambre en plus pour recevoir vos amis ? Aménagez vos combles !

La contrainte de l’espace est souvent un réel défi dans les habitations. Toutefois, ces habitations contiennent bien souvent des compartiments abandonnés et non utilisés. Aménager ces espaces constitue généralement une excellente alternative à ces limites de l’espace. Entre autres, les combles qui occupent un certain espace en haut d’un bâtiment sont une réelle option.

En effet, ces espaces parfois dans la charpente peuvent être aménagés pour les rendre habitables. Ils deviennent alors des pièces supplémentaires très utiles. À présent, découvrez toutes les réponses à vos différentes préoccupations pour l’aménagement de combles.

Pourquoi aménager vos combles ?


Plusieurs raisons peuvent susciter le besoin d’aménager ses combles. Dans un premier temps, l’aménagement de combles est nettement plus avantageux que la construction d’une nouvelle pièce. En effet, aménager les combles permet d’agrandir la surface habitable sans empiéter sur votre espace extérieur. Votre jardin ou votre terrasse ne subira aucune modification. Aussi, l’aménagement de vos combles permet de donner une plus-value à votre maison. Il offre une valeur marchande conséquente à votre bien, car ce dernier est à présent bien isolé et plus grand.

En outre, l’aménagement des combles est économique et facile à mettre en œuvre. Les travaux d’aménagement de vos combles sont moins couteux comparés à ceux d’une extension de maison. D’autre part, l’aménagement de vos combles ne vous oblige pas à déménager de chez vous. De plus, cet aménagement permet de réaliser des économies d’énergie sur votre facture de chauffage. Pour cause, vous bénéficiez d’une meilleure isolation, car vous limitez les déperditions de chaleur.

Par ailleurs, l’aménagement des combles représente une solution fonctionnelle. Ils peuvent accueillir un bureau, une salle de bains ou encore une chambre. Les combles peuvent donc servir de chambre pour vos invités ou pour un membre de votre famille. Envie de transformer vos combles en une pièce unique ? Confiez ce travail à une entreprise professionnelle et efficace en vous rendant sur cette page du site.

Principaux critères à vérifier avant d’aménager vos combles

Avant d’aménager vos combles, il est nécessaire de faire un certain nombre de vérifications. En premier lieu, il est indispensable de s’assurer que vos combles soient habitables. En effet, il existe des combles dits habitables et d’autres non habitables. Encore appelés combles perdus, les combles non habitables sont des combles non aménageables soit à cause de leur hauteur libre moyenne inférieure à 1,80 m ou à cause de la mauvaise disposition des bois constituant la charpente. Ainsi, si vos combles sont non habitables, il est recommandé de ne pas entamer les travaux d’aménagement sans l’expertise d’un professionnel assuré.

Par contre, des combles habitables présentent une hauteur moyenne libre supérieure à 1,80 m, un bon enchevêtrement et une pente de toit supérieure à 30 %.

Si vos combles présentent des caractéristiques similaires, ils sont plus ou moins aménageables. Outre la vérification du type de combles, il est nécessaire de connaître le type de votre charpente, car elle ne doit pas être encombrante. Une charpente idéale doit être en W. De plus, vous devez faire une analyse de l’état du plancher et de la charpente par un couvreur afin de vous assurer de leur étanchéité et de leur résistance aux intempéries. 

L’autre critère important est de vérifier si votre domicile est situé dans le bon environnement. Autrement dit, assurez-vous que votre logement n’est pas dans une zone protégée ou à proximité d’un monument historique. Dans de pareilles circonstances, il est de votre devoir d’obtenir avant tout une autorisation au siège de l’architecte des bâtiments de France situé dans votre département.

Normes et formalités administratives nécessaires


Avant la transformation de vos combles, il importe d’effectuer certaines démarches administratives. En effet, après avoir vérifié que vos combles sont habitables, il est nécessaire de déterminer le coefficient d’occupation de la parcelle. Ce coefficient permet de connaître la densité maximale de votre construction. Ainsi, une déclaration préalable des travaux est indispensable s’ils concernent les créations de surface de plancher comprise entre 20 mètres carrés et 40 mètres carrés. De même, une déclaration préalable est aussi importante si les travaux d’aménagement de vos combles entrainent une modification de l’aspect extérieur de votre domicile.

Par contre, si vos travaux concernent des modifications de surface de plancher supérieure à 40 mètres carrés, la déclaration préalable doit être accompagnée d’un permis de construire. Son obtention est également nécessaire si vous êtes sûr que vos travaux d’aménagement provoqueront une augmentation de la surface totale de votre habitat, au-delà de 170 mètres carrés. En plus du permis de construire, on recommande de solliciter l’expertise d’un architecte pour limiter les risques.

Parmi les autres formalités administratives nécessaires, il est important d’informer les services d’impôts. Il est primordial d’informer les services fiscaux de vos travaux d’aménagement pour ne pas vous exposer à des amendes ou à des taxes. La réalisation de ces formalités est très importante pour réussir votre aménagement. La demande de permis de construire et la déclaration préalable se font à la mairie.

Quel budget prévoir ?

L’aménagement des combles est une solution économique pour disposer d’une pièce supplémentaire. Cette option est plus rentable que des travaux d’extension d’une maison. Toutefois, elle a un coût qu’il est nécessaire de prendre en compte avant d’entamer les travaux. En effet, le coût du projet varie en fonction des aménagements souhaités. Cependant, plusieurs points sont à prendre en compte dans la détermination du budget. Il s’agit entre autres :

  • du coût de l’isolation de la toiture ;
  • des frais nécessaires à l’aménagement de chacune des pièces sous les combles ;
  • de l’accessibilité ;
  • de l’entreprise choisie pour la réalisation des travaux.

Le prix de l’isolation de la toiture dépend du type d’isolation et des matériaux isolants choisis. Cependant, il varie généralement entre 40 et 90 euros pour une isolation intérieure. Il est compris entre 110 et 280 euros pour une isolation extérieure. En ce qui concerne l’aménagement des pièces, vous devez calculer avec votre professionnel les coûts de pose d’une fenêtre de toit ou d’un velux. De plus, prévoyez un budget pour les travaux du plancher, car il doit être assez solide pour soutenir les espaces de vie.

En outre, prévoyez dans le budget total un coût pour la pose d’un nouvel escalier et pour les cloisons. D’autres frais supplémentaires sont à prévoir pour les installations électriques et les travaux de plomberie. Enfin, anticipez les revêtements, les finitions et les mobiliers à installer dans vos combles. En dehors des différents coûts, des frais fiscaux sont aussi à prévoir. Il s’agit de la TVA, dont le prix varie en fonction de l’âge de votre domicile.

Ainsi, pour une maison âgée de deux ans au moins, vous devez prévoir un taux réduit de 5,5 % sur le montant des travaux d’isolation et des équipements de chauffage. Pour les travaux d’aménagement, d’amélioration ou de transformation, prévoyez un taux intermédiaire de 10 % du coût total.

Choix du type d’isolation et du système de ventilation des combles


Avant de commencer les travaux d’aménagement proprement dits, il importe de connaître le type de combles que vous avez. En effet, il existe différents types de combles, notamment les combles à fermettes industrielles et les combles à charpente traditionnelle. Certains combles à charpente traditionnelle présentent l’aspect W et d’autres non. Toutefois, les combles à fermettes sont les plus adaptés aux travaux d’aménagement, car ils disposent d’une grande hauteur libre. De plus, leur charpente n’a pas un aspect en W et les fermes ne sont pas posées au sol.

Les combles à charpente traditionnelle peuvent être aménagés à condition de modifier les fermes au sol et de rajouter des jambes de force. En ce qui concerne l’isolation, les normes thermiques et acoustiques sont à respecter. Les normes techniques exigent que le niveau d’isolation ne soit pas au-dessus du seuil normal de résistance thermique, et que les nouvelles zones aménagées soient performantes énergiquement. La norme acoustique par contre demande de faire mesurer le niveau d’isolation au bruit de vos combles par un artisan, puis de le corriger si nécessaire.

Par ailleurs, la mise en place d’un système de ventilation est primordiale pour renouveler l’air, améliorer sa qualité, lutter contre les mauvaises odeurs et les microbes. Vous pourrez installer un système de ventilation mécanique, car il est efficace contre les phénomènes d’humidification et de condensation.

Aménagement de vos combles


L’aménagement proprement dit de vos combles se fait en plusieurs étapes. Faites appel à un professionnel ou à un technicien qualifié pour les analyses techniques. Après la vérification et la correction de l’état de la toiture et du plancher, procédez à l’isolation de vos combles. L’isolation par intérieur étant la plus répandue, il est recommandé d’utiliser des isolants ayant de bonnes performances thermiques. Vous pouvez opter pour les laines minérales de verre, ou encore de roche. Les isolants synthétiques ou naturels sont également une bonne alternative. L’étape suivante est la pose de l’accès ou de l’escalier.

Après cette pose, procédez à l’installation de l’électricité et au raccordement du nouveau tableau secondaire au tableau principal. Ainsi, vous aurez plus de facilité à installer le système de chauffage de votre choix. Par la suite, selon les aménagements souhaités, procédez à l’installation de la salle de bain. Ceci implique un prolongement du circuit de distribution sanitaire et des évacuations jusqu’aux combles. Toutefois, faites attention à la mise en place des commodités trop lourdes ou encombrantes telles que le chauffe-eau.

Pour finir votre aménagement, cloisonnez vos combles en utilisant des plaques de plâtre cartonnées ou des carreaux de plâtre. Un cloisonnement sec est très recommandé, car il permet d’avoir plusieurs pièces dans le même espace.

Show More

Aude

Si j'ai créé ce site, c'est suite aux nombreuses difficultés des gens à comprendre le fonctionnement du changement d'heure. Ce n'est pourtant pas sorcier !

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Close